Fermer la publicité

Exposition - A ciel ouvert

Loire le 12 juin 2014 - Béatrice Perrod-Bonnamour - Culture - article lu 300 fois

Six projets parmi 140 candidatures avaient été sélectionnés en 2013 par un jury éclairé.

Dimitri Xenakis, artiste plasticien résidant d’Aubervilliers en assurait la présidence. Il est de ceux qui exposent. D’origine grecque, il nait en région parisienne en 1964. Son cursus : études d’arts plastiques, peinture, sculpture en atelier. Il s’intéresse à l’environnement, utilise des matériaux délaissés. 1998, participation à une biennale internationale d’Art en nature, travail in situ en milieux urbains, industriels ou naturels, jardins, parcs. Le regard, son déplacement génèrent l’œuvre. Avec Maro Avrabou, également plasticienne, touchant les arts visuels, le théâtre, la danse et l’opéra, ils présentent Flora, une approche poétique et féérique du paysage conçue à partir de tiges métalliques, filtres colorés de projecteurs.
Grégory Lasserre et Anaïs met den Ancxt, les deux Stéphanois forment le duo Scenocosme. Ils mêlent art numérique interactif, musique et architecture pour des œuvres évolutives en résonance avec le spectateur. Tel Hylé-Hélios, du cœur à cœur homme, arbre. Catherine Baas, plasticienne (Saint-Julien-Molin-Molette) habite Du vent les berges du Renaison d’une maison soufflée.  Colorfield sort des mains du jeune roannais Yohan Maingues. 10 000 moulins à vent colorés en plastique, tiges de bambou sur 2 ha mettent la couleur en mouvement.  Bulle BR 4003 d’Anna Mano (Tarn),  c’est une oeuvre de poids en inox - 85 kg - qui flotte aérienne, brillante au-dessus de l’eau grâce à des câbles d’acier. Marie-Hélène Richard (Pornichet) baptise ses « gouttes d’eau suspendues dans l’instant » : Instants de pluie. Quant à la suisse Mirelle Fulpius, avec Sylvie Bourcy, elle installe un savant  Désordre. Un sismogramme enregistre les mouvements antagonistes du monde.  

Béatrice Perrod-Bonnamour


A ciel ouvert, jusqu’au 31 août à Riorges. Et au château de Beaulieu, rétrospective photo, œuvres d’artistes exposant en plein air, jusqu’au 29 juin.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide