Fermer la publicité

Expertise juridique - Orial et Réagir Conseils se rapprochent

Rhône le 27 novembre 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 894 fois

Expertise juridique - Orial et Réagir Conseils se rapprochent
De gauche à droite : Bertrand Simon, Sylvain Aigloz, Elia Cunzi et Christian Ruyssen (© Angel Sanhueza)

Les sociétés qui s’installent en France ont besoin d’être accompagnées par des professionnels.

D’où le lancement de l’offre « French Desk » prônée par Orial. Ce pôle comprend désormais trois associés et quatre chefs de mission et détient plus de 100 clients, dont 20 % d’Américains et 60 % d’Européens.
L’ensemble Orial comprend 130 personnes dont 15 associés, 30 chefs de mission et 85 collaborateurs qui se répartissent entre les sites implantés à Lyon, Paris, Valréas et Villefranche-sur-Saône. Le groupe annonce 2 200 clients, dont 450 mandats de commissariat aux comptes. Le chiffre d’affaires 2014 est de 12 M€ dont 11,3 pour Orial avant la fusion avec Réagir Conseils. « Ce développement n’est pas une fin en soi mais une nécessité pour être un acteur majeur sur nos métiers en Rhône-Alpes », expliquent les associés.
Déjà, en 2011, Orial avait intégré le cabinet Excoges, à Valréas, puis en février 2012, le cabinet Comptabilité et Gestion présent à Lyon et en Calade, marquant ainsi sa volonté « de renforcer ses moyens, de développer ses compétences tout en assurant la promotion des talents de demain ».
Rappelons que Réagir Conseils a été créé à Villeurbanne en 1980 par Gérard Naman, aujourd’hui à la retraite, en association avec Elia Cunzi, dont la grande connaissance de la culture italienne a permis de développer les relations avec les entreprises de ce pays qui représentent aujourd’hui 40 % de la clientèle du cabinet. Réagir Conseils a réalisé en 2013 un CA de 650 K€, grâce à 120 clients en Rhône-Alpes, avec un associé et quatre collaborateurs.
Le groupe Orial est présidé par Sylvain Aigloz ; Daniel Patouillard, Bernadette Renard et Bertrand Simon assurant la direction générale.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide