Fermer la publicité

Centenaire de 14-18 : Jean Jaurès ne sera pas à l'index dans la Loire

Loire le 03 avril 2014 - Xavier Alix - Agglomération stéphanoise - article lu 504 fois

Centenaire de 14-18 : Jean Jaurès ne sera pas à l'index dans la Loire
Gérard Lindeperg aux côtés de l'ex Premier ministre Jean-Marc Ayrault lors de l'inauguration de l'exposition Jean-Jaurès à Paris début mars (D.R.)

La figure mythifiée du socialisme français a une histoire particulière avec le département de la Loire.

C’est ce que détaille Jaurès et la Loire sorti aux éditions de Borée, un ouvrage collectif lancé par la Fondation nationale Jean-Jaurès. Ancien député socialiste, Gérard Lindeperg en a assuré la direction. Il est aussi vice-président de la fondation dont il fut un des fondateurs. Pas étonnant alors que la capitale ligérienne participe largement aux célébrations en hommage au député du Tarn.

Par une participation aux initiatives nationales déjà. Car outre, la plus grande exposition jamais consacrée à l’homme présentée aux Archives nationales à Paris jusqu’au 2 juin, accompagnée de colloques et conférences, une célébration particulière parcourant une partie du pays est organisée ce printemps. « J’ai rencontré en février le président de la République qui a donné son accord, annonce Gérard Lindeperg, nous ne souhaitions pas quelque chose au Panthéon mais plutôt innover : en avril, François Hollande sera à Castres dans le collège où Jean Jaurès a étudié. » Il lancera le parcours d’un flambeau, à l’image d’une flamme olympique, en forme de journal retourné où apparaîtront les « mots clefs » de celui qui fut aussi journaliste. Flambeau qui passera par Albi, Carmaux, Toulouse et aussi Saint-Etienne sans doute autour du 14 juillet avant d’aller à Vaise à Lyon (son dernier discours y a été prononcé le 25 juillet 1914) puis Paris le 31 juillet, pile 100 ans après son assassinat dans la capitale.

Des célébrations particulières devraient avoir lieu à Saint-Etienne place Jean-Jaurès (l’accord de la précédente municipalité a été acquis). « On ne pouvait pas parler de 14-18 sans parler de lui, estime Gérard Lindeperg sa lutte courageuse et acharnée pour la paix doit être rappelée : le bruit de Jean Jaurès ne doit pas être étouffé ! »

Toujours au niveau national, la Fondation coproduit avec Arte un film documentaire Jean Jaurès est vivant ! de Jean-Noël Jeanneney dont l’avant première nationale est à Saint-Etienne au Méliès le 17 avril. 90 min diffusées, probablement en « prime » fin mai sur Arte puis qui sortira ensuite en DVD à 6 000 exemplaires.

Enfin, à Saint-Etienne en particulier, l’exposition locale à la Bourse du travail présentée en février devrait faire son retour fin avril. En outre, une pièce de théâtre Jaurès et Séverine est en préparation pour être jouée à La Ricamarie.
 

Xavier Alix



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide