Fermer la publicité

Européennes : Le Front national veut mobiliser son électorat contre l'abstention

Loire le 20 mai 2014 - Mathieu Ozanam - Agglomération stéphanoise - article lu 668 fois

Les sondages annoncent un Front national en tête des listes à l'unique tour de ces élections européennes dans la grande circonscription Sud-Est.

Mais les responsables dans la Loire du parti fondé par Jean-Marie Le Pen craignent une démobilisation de leurs électeurs avec un niveau important d’abstention. « Elle serait proche de 60 %, expose Charles Perrot, membre du bureau politique du FN de la Loire et en 17e position sur la liste. Et quand on leur demande quelle est leur motivation, un tiers disent qu’ils n’iront pas voter car ils sont contre cette Europe. Nous les appelons à voter pour nous. » La campagne de terrain passe par l’affichage sur tous les panneaux électoraux. « Nous avons mis l’accent sur tous les petits villages, explique Sophie Robert, en 8e position sur la liste. Nous voyons des personnes peu intéressées et qui n’était même pas au courant qu’il y avait une élection le 25 mai. » Les deux candidats estiment que la campagne est peu animée par des débats. Ils posent la question : « est-ce que l’Europe a apporté du meilleur dans la vie quotidienne des gens ? » Et apportent la réponse : « non ».

Une perception négative de l’Europe

Pour eux « le vrai débat ce serait de parler de l’élargissement de l’Europe. Il y a eu des promesses faites dans les Balkans, à l’Ukraine de l’Ouest. La Turquie on a dit qu’elle n’adhérerait pas mais deux chapitres supplémentaires de négociation ont été ouverts » regrette Sophie Robert. Les sujets de mécontentement des deux candidats sont nombreux : du traité Tafta de libre-échange entre l’Europe et les Etats-Unis (« l’économie prend le pas sur le politique ») au plan d’austérité « dicté par Bruxelles », en passant par l’euro « trop fort » et qualifié de « veau d’or ». Les deux candidats et plusieurs soutiens devaient se rendre au meeting marseillais de Jean-Marie et Marine Le Pen à Marseille mardi 20 mai.

Mathieu Ozanam



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide