Fermer la publicité

Equinoxe, nouvelle réalisation sur la place Jean-Moulin à Saint-Etienne

Loire le 24 juillet 2015 - Emilie Massard - Actualités - article lu 1896 fois

Equinoxe, nouvelle réalisation sur la place Jean-Moulin à Saint-Etienne
DR - Equinoxe présentera une architecture très moderne

Avec la construction de trois programmes neufs, terminés ou à venir, la place Jean Moulin à Saint-Etienne est en train de changer de visage. Zoom sur Equinoxe, projet porté par FG Investissements à l'angle de la rue Elise-Gervais, un immeuble de 18 logements avec un parti pris architectural résolument moderne.

L’immeuble porté par Cité nouvelle est désormais terminé, à l’angle de la rue Pierre-Bérard. A l’angle opposé, donnant sur l’avenue de la Libération, l’ancien cinéma la Royal devrait laisser la place à un immeuble de logements de standing. Un troisième projet doit très prochainement sortir de terre à l’angle de la rue Elise-Gervais, occupé aujourd’hui par des immeubles insalubres depuis plusieurs années. La Ville de Saint-Etienne a cédé le tènement qui va du 10 rue Elise-Gervais au 5 de place Jean-Moulin à Fontvieille Grosjean Investissements, promoteur basé à La Talaudière, qui va porter le projet.

Le programme a été imaginé par une équipe locale, puisque les équipes de FG Investissements ont travaillé en collaboration avec l’architecte stéphanois Frédéric Busquet pour concevoir l’immeuble. « La démolition des bâtiments existants devrait intervenir à la fin de l’année, et les travaux devraient à l’automne 2016, précise Vincent Fontvieille, l’un des promoteurs. Ils devraient durer entre 12 et 14 mois. Nous avons voulu un standing important pour ces 18 logements, avec des prestations très élevées comme un plancher chauffant, du carrelage de grande largeur ou encore des espaces extérieurs pour chaque logement. » Une enceinte très sécurisée, des équipements sur-mesure pour certains appartements ou encore un niveau de sous-sol avec un ascenseur à voitures, et un prix moyen affiché à 2 900 €/m²  devraient augmenter l’attractivité de ce programme. Un local commercial sera également aménagé en rez-de-chaussée.

Avec Frédéric Busquet, les promoteurs ont fait le choix d’une architecture ambitieuse, en imaginant un immeuble avec une façade penchée. Une façon de se démarquer et de continuer à tirer vers le haut cette place qui se transforme. « Depuis de nombreuses années, rien ne s’est fait dans ce standing à Saint-Etienne, déplore Vincent Fontvieille. Aujourd’hui on voit émerger quelques projets, comme l’immeuble voisin qui remplacera le Royal, mais ces produits restent rares. Or il y a une vraie demande, on l’a vu avec les nombreux contacts que l’on a eus depuis l’affichage. Il y a une clientèle pour le haut-de-gamme, notamment des gens de 60 ou 65 ans qui habitent en périphérie, et qui souhaitent aujourd’hui revenir dans les centres-villes. »

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide