Fermer la publicité

Environnement - Par qui ces cerfs ligériens ?

Loire le 19 juin 2014 - Daniel Brignon - Forez - article lu 294 fois

Douze biches qui ont plus tard mis bas avaient été repérées sur le piémont des Monts du Forez entre Montbrison et Boën à l’hiver 2012-2013.

La colonie devrait représenter aujourd’hui 25 individus. Une recherche de la provenance des animaux diligentée par la préfecture a permis par l’analyse de prélèvement d’excréments au laboratoire spécialisé de l’université catholique de Louvain, de confirmer le pressentiment initial : la population, de biches exclusivement, peu farouches, ne relevait pas d’une souche sauvage. Leur présence ne s’explique pas par une colonisation naturelle. L’analyse a identifié une souche domestique dite écossaise connue dans les élevages français de cerfs.
L’Etat s’est assuré de l’état de santé du troupeau pouvant constituer un vecteur de transmission de maladies, la tuberculose en particulier. Un « prélèvement » de deux biches a été effectué fin avril. Les animaux ont été autopsiés et des prélèvements analysés, révélant, selon la Direction départementale de la protection des populations (DDPP), « un état sanitaire validé ». L’analyse du génotype des biches qui se poursuit permettra par rapprochement de poursuivre une recherche de la provenance, objet d’une enquête administrative. Il paraît peu probable que les animaux se soient échappés d’un enclos, sachant qu’aucune déclaration n’a été faite dans ce sens. L’hypothèse la plus vraisemblable, selon la DDPP serait un acte volontaire de lâcher individuel et isolé. L’enquête administrative « sans doute de longue haleine », pourrait déboucher si des faits se confirment sur une procédure judiciaire. A suivre.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide