Fermer la publicité

Enseignement supérieur - IUT roannais : son énergie sur le renouvelable

Loire le 16 octobre 2014 - La Rédaction - Roannais - article lu 969 fois

Enseignement supérieur - IUT roannais : son énergie sur le renouvelable
Lors de l'assemblée des chefs de départements Gim des IUT de France (D.R.)

Ils venaient de Vesoul, Chartres, Clermont-Ferrand, Chalon-sur-Saône, Saint-Omer, Lorient, Strasbourg, Villeurbanne, Perpignan, Saint-Malo, Saint-Denis, Saint-Nazaire, Senart, Toulon, Toulouse, Tremblay en France, Bayonne, Tulle et bien entendu de Roanne.


Le président du conseil de l’IUT, Bernard Gabert s’est réjoui du nombre de participants.  L’ingénieur de formation, chef d’entreprise d’une affaire de chaudonnerie-tolerie-soudure à Roanne et fonderie à Grenoble après 40 ans de parcours professionnel a une vision éclairée : « nous sommes fournisseurs de la vie économique  d’une région, et vous êtes responsables de la formation de jeunes têtes.  Les jeunes après votre enseignement pourront devenir ingénieurs ». « Vous êtes l’association des dirigeants Gim, qui me tient à cœur » ,a enchainé, N. Nejjar, directeur de l’IUT ; « je suis heureux de vous accueillir. Dans cette sinistrose actuelle, il faut être porteur d’optimisme. Nous sommes utiles, nous avons une mission de service public. Nous partageons nos bonnes pratiques ». L’ACD après avoir notamment visité les établissements Nexter, a travaillé  sur l’évolution du programme national (réussite des étudiants, apprentissage), sur la valorisation de la formation et sur le grand concours national GIM’Eole  (éoloiennes urbaines).
Ainsi l’ensemble des départements Gim souhaite-t-il porter ses efforts sur les énergies renouvelables.  Le concours national « Gim’Eole » est un événement permettant aux étudiants de concevoir, réaliser et mettre au point des éoliennes urbaines. L’ensemble des départements Gim de France se confronte à Villeurbanne.  Le challenge se déroule généralement en mars sur 2 jours.  Le département Gim de Roanne a remporté deux fois ce challenge.  Jamais deux sans trois. L’espoir est dans le vent.

B. P.-B.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide