Fermer la publicité

Enlaps rend l'invisible perceptible

Isère le 12 août 2015 - Laurent Marchandiau - Tech et Médias - article lu 933 fois

Enlaps rend l'invisible perceptible
Enlaps - Antoine Auberton-Hervé, co-fondateur d'Enlaps.

Condenser les évolutions longues en quelques minutes afin de les rendre perceptibles. C'est le principe du time-lapse dont la jeune start-up grenobloise Enlaps s'est emparée afin de développer un système clé en main fiable et automatique permettant la création en quelques clics de cet effet de plus en plus utilisé en vidéo.

Une plante qui germe jusqu’à sa floraison avec dans le fond la construction d’un immeuble de sa fondation au bâti final… Difficile aujourd’hui de passer outre la technique du time-lapse régulièrement usitée dans les reportages et documentaires afin de montrer l’évolution d’un objet ou d’un phénomène en un temps très court.

Un secteur de niche dans lequel s’inscrit Enlaps. La jeune start-up grenobloise implantée à la pépinière d’entreprise d’Inovallée, le Tarmac, finalise la mise au point de son système de capture tout-en-un dédié à la réalisation de time-lapse. « Le time-lapse consiste à prendre une série de prises de vue à intervalles réguliers sur une période longue puis de les monter en une vidéo afin de montrer l’évolution d’un phénomène lent non visible à l’œil nu », explique Antoine Auberton-Hervé, co-fondateur de la société.

Or, il n’existe pas de solutions dédiées à cette pratique sur le marché actuellement. Et pour cause ! L’autonomie des appareils photo s’avère un frein. De même que la capacité des cartes mémoires, vite remplies en raison du volume important de photos nécessaires à la réalisation d’un time-lapse.

« D’où l’intérêt de notre système. Celui-ci se compose d’un appareil photo spécialement conçu comptant deux objectifs afin d’avoir un très grand angle disposant d’une connexion radio, le tout alimenté par un panneau solaire », confie Antoine Auberton-Hervé. Dans les faits, l’appareil capture les images à intervalles réguliers selon l’ensoleillement du sujet puis les transmet quand l’autonomie de la batterie le permet à une plateforme Web qui se charge du stockage des images ainsi que de leur montage. « Tout est paramétrable depuis cette application ! Une fois identifié sur notre service, l’utilisateur peut ajouter autant d’appareils photo qu’il le souhaite, les configurer, créer et partager ses times-lapse… » S’adressant à la fois aux particuliers et aux professionnels, la solution d’Enlaps sera disponible en pré-commande d’ici la fin de l’année lors du lancement de leur campagne de crowdfunding. En cours de conception, le prix devrait s’approcher celui d’une GoPro haut de gamme.

Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide