Fermer la publicité

Enerbee lève 2,5 M€ pour lancer sa production

Isère le 24 mars 2015 - Laurent Marchandiau - Tech et Médias - article lu 50 fois

Enerbee lève 2,5 M€ pour lancer sa production
DR - Le microgénérateur mis au point par Enerbee permettant d'alimenter les objets connectés à partir de mouvements de faible

La startup grenobloise Enerbee vient de conclure une levée de fonds de 2,5 M€ dont 1,6 M€ auprès d'Emertec, Robolution Capital et 900 K€ auprès de BNP Paribas et du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes afin de financer le développement et de lancer la production de son microgénérateur d'électricité pour les objets connectés.

La startup grenobloise Enerbee passe à la vitesse supérieure. Après mis au point son microgénérateur d’électricité à destination des objets connectés, la société fondée l’an dernier vient de lever 2,5 M€ dont 1,6 M€ auprès de Robolution Capital et Emertec (souscription de 1,6 M€ en capital), BNP PARIBAS et Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes (financement bancaire complémentaire de 900 000 €).

« L’arrivée à nos côtés d’Emertec et de Robolution Capital marque une étape structurante pour notre société alors que nous nous apprêtons à lancer nos premiers microgénérateurs fabriqués en région Rhône-Alpes », se félicite Pierre Coulombeau, président et cofondateur d’Enerbee. Cette opération va permettre à la startup d’assurer le développement de ses solutions ainsi que de lancer la production de ses premiers microgénérateurs. « Cette étape de financement permettra à la société de finaliser ses développements produits pour répondre aux attentes des clients partenaires, d’équiper les premiers systèmes autonomes et enfin d’initier les premières ventes récurrentes », confie Jean-Philippe Gendre, directeur d’investissement chez Emertec.

L’innovation de rupture d’Enerbee repose sur la création d’un microgénérateur associant matériaux magnétiques et piézoélectriques afin de produire de l’énergie tout en assurant un rendement suffisant quelles que soient la vitesse et la régularité du mouvement. Cette technologie unique est le fruit de plusieurs années de recherche menées sous l’impulsion de son fondateur Jérôme Delamare, et de 5 brevets développés dans 4 établissements de la région grenobloise : le laboratoire G2Elab de l’INP Grenoble, le CEA/Leti, le CNRS et l’université Joseph-Fourier.

Dès à présent, Enerbee travaille sur la deuxième version de son microgénérateur ainsi que sur une ligne de production qui devrait voir le jour d’ici l’an prochain à proximité de Grenoble. La première commercialisation de série de sa solution, intégrée au sein d’objets connectés vendus au grand public,  devrait intervenir avant la fin de l’année 2016.

Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide