Fermer la publicité

Emploi - Valorise et l’UIMM partenaires pour l’insertion professionnelle

Loire le 13 mars 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 566 fois

Emploi - Valorise et l’UIMM partenaires pour l’insertion professionnelle
Un salarié trie en moyenne 40 kg de papier par heure (D.R.)

Lundi 10 mars, 7 personnes sur 8 accompagnées par l’association Valorise recevaient dans les murs des Ateliers Solidaires inaugurés à Riorges le mois dernier, un CQPI (conducteur équipements industriels, qualification professionnelle acquise au cours de ces derniers mois).

Valorise est une structure d’insertion professionnelle créée en 2010 à destination des publics éloignés de l’emploi. Son activité s’appuie sur le recyclage des déchets de papier et carton collectés auprès des entreprises (80 %) et des administrations et collectivités du bassin roannais. Le but est donc double. Il mêle à la fois insertion et économie responsable. Les candidats sont recrutés par le biais de la Mission locale et du Pôle Emploi après évaluation de leurs capacités à suivre une formation qualifiante. Le contrat d’insertion sur un poste d’agent de recyclage est signé pour 7 mois renouvelables une fois. Une remise à niveau de 70 heures est proposée si nécessaire avant validation par la formation qualifiante. But : que les personnes intègrent ensuite une entreprise industrielle en CDD ou CDI.  « On les accompagne également dans les démarches, la façon de rédiger un CV, de préparer un entretien, ajoute le directeur M. Trouvé. Valorise compte 24 salariés en insertion (12 femmes et 12 hommes de 18 à 58 ans). Ils sont encadrés par 4 salariés permanents. Ils sont installés dans une partie du bâtiment des Ateliers Solidaires inaugurés en février. Ils y occupent un atelier de 450 m2 et une zone de stockage de 150 m2. Un salarié trie en moyenne par heure 40 kg de papier. Les collectes sont réalisées auprès de 260 clients. Le recyclage pour réutilisation en papier est assuré par l’entreprise Dubuis de Fourneaux.
L’UIMM  de la Loire et de l’arrondissement d’Yssingeaux (1 200 entreprises – 24 000 salariés) s’est engagé en 2012 aux côtés de l’association dans la mise en place de son projet visant l’insertion professionnelle durable des personnes en difficultés. L’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie intervient via le Fonds de dotation A2i (Agir pour l’insertion dans l’industrie) créé à son initiative fin 2009. Celui-ci affecte une partie de ses réserves patrimoniales à la constitution de fonds dédiés à l’insertion par l’activité économique. En plus d’appuyer les structures spécialisées, il contribue à résoudre les difficultés de recrutement rencontrées par l’industrie. 117 projets ont été soutenus depuis sa création.

A.V.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide