Fermer la publicité

Emploi - CV : l’expérience vidéo

Loire le 16 octobre 2014 - Emilie Massard - Actualités - article lu 662 fois

Emploi - CV : l’expérience vidéo
La Ville de Saint-Etienne, GrDF et Face Loire se sont associés pour cette expérimentation (© E. Massard)

Facealemploi.tv est une plateforme nationale qui a pour objectif de faciliter la mise en relation des entreprises avec les demandeurs d’emploi, via des offres et surtout des CV vidéo mis en ligne par les candidats.

Après sept villes pilotes en France, le club d’entreprises Face Loire lance l’opération à Saint-Etienne, et va accompagner 10 demandeurs d’emplois dans le domaine de l’aide à domicile pour réaliser leur CV vidéo.
« Nous avons contacté les acteurs du territoire pour qu’ils soient prescripteurs de cette action auprès de demandeurs d’emploi », précise Iman Ibrahim, conseillère d’emploi Face Loire. « Nous visons un public issu des quartiers prioritaires stéphanois. Une fois sélectionnés, les candidats seront coachés pour réaliser un CV vidéo de 45 sec. tourné dans des conditions professionnelles et mis en ligne sur la plateforme. » Si Face Loire a choisi de concentrer son action sur le domaine de l’aide à domicile, c’est d’abord parce que c’est un secteur où la demande est importante, mais aussi parce que le CV vidéo s’y prête bien. « Le savoir-être y est tout aussi important, voire plus, que les compétences techniques », ajoute Marc Charroin, président de Face Loire. « Le CV vidéo permet aux entreprises de faire un pré-recrutement, et de percevoir le côté humain, la motivation, que l’on ne voit pas sur un papier. » Pour garantir le succès de l’opération, Face Loire a démarché les entreprises d’aide à domicile pour les informer et les encourager à utiliser le concept. « Nous avons voulu nous concentrer sur un secteur pour expérimenter l’action, mais on espère développer l’opération l’année prochaine », précise Olivier Bresson, membre du CA de Face Loire en tant que directeur territorial chez GrDF, qui finance l’opération.
Dans les villes pilotes, on compte entre 69 et 79 % de sorties positives 6 mois après la mise en ligne. « La recherche se dématérialise de plus en plus, il faut être présents et maîtriser ces outils », ajoute Dominique Dumas, chef de projet mission économie à la Ville de Saint-Etienne, partenaire. Rendez-vous à la fin de l’année pour mesurer le succès de cette première dans la Loire.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide