Fermer la publicité

Elections - Municipales : 18 communes à la loupe

Rhône le 27 février 2014 - La Rédaction - Actualités - article lu 1434 fois

Elections - Municipales : 18 communes à la loupe
(© Angel Sanhueza)

Le 1er janvier 2015, deux collectivités existeront sur le périmètre de l’actuel département du Rhône : la Métropole de Lyon créée en lieu et place de l’actuelle communauté urbaine de Lyon ; le nouveau Département du Rhône correspondant dorénavant au Beaujolais, aux monts du Lyonnais et au sud de Givors. Aussi, le 1er janvier de l’an prochain, le conseil communautaire du Grand Lyon sera automatiquement transféré au conseil de la Métropole.

Le 1er janvier 2015, deux collectivités existeront sur le périmètre de l’actuel département du Rhône : la Métropole de Lyon créée en lieu et place de l’actuelle communauté urbaine de Lyon ; le nouveau Département du Rhône correspondant dorénavant au Beaujolais, aux monts du Lyonnais et au sud de Givors.
Aussi, le 1er janvier de l’an prochain, le conseil communautaire du Grand Lyon sera automatiquement transféré au conseil de la Métropole. Jusqu’aux prochaines élections municipales de 2020, les 162 conseillers communautaires (156 lors du mandat précédent), qui seront élus au suffrage universel direct dans les 58 communes de la communauté urbaine de Lyon, les 23 et 30 mars prochains, exerceront le mandat de conseillers métropolitains.
Cette désignation « automatique » est prévue par la loi du 27 janvier 2014 (N°2014-58) de « modernisation de l'action publique territoriale et d'affirmation des métropoles ». Les électeurs du Grand Lyon en seront informés par voie d’affichage dans leurs mairies et dans leurs bureaux de vote.
Voilà l’un des changements notables de ces municipales 2014 (lire également notre édition du 14 février, page 6). A un peu plus de trois semaines du premier tour du scrutin, nous avons choisi de nous intéresser aux principales villes de l’Ouest lyonnais hors Grand Lyon, soit 13 communes de plus de 5 000 habitants (Amplepuis, Anse, L’Arbresle, Belleville-sur-Saône, Brignais, Brindas, Chaponost, Gleizé, Lentilly, Mornant, Tarare, Thizy-les-Bourgs, Villefranche-sur-Saône).
Auxquelles nous avons ajouté 4 villes en dessous de ce seuil de population mais nous semblant « incontournables » : Saint-Symphorien-sur-Coise, Vaugneray, Saint-Martin-en-Haut, Saint-Laurent-de-Chamousset, mais aussi Givors, certes rattaché administrativement au Grand Lyon mais appartenant géographiquement à l’Ouest lyonnais. « Cartes d’identité » et coups de projecteur sur les enjeux électoraux en pages 6, 7 et 8, et dans nos deux prochaines éditions. .../...


Lire la suite dans L'ESSOR du Rhône n° 3514 du vendredi 28 février 2014



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide