Fermer la publicité

Elections européennes - Les régionalistes sans les écologistes

Loire le 22 mai 2014 - Marine Graille - Actualités - article lu 397 fois

Il n’y aura pas de nouvelle alliance avec Europe Ecologie les Verts pour François Alfonsi.

Si en 2009, le parti écologiste et la fédération politique Régions et peuples solidaires (RPS) s’étaient unis et avaient permis à François Alfonsi, membre du RPS, d’avoir un siège au Parlement européen, cette fois le scénario est tout autre. Difficile de savoir réellement de quel côté l’union a été refusée, mais selon F. Alfonsi, « depuis que la " génération Larzac " a passé la main, EELV est moins centrée sur les régions mais davantage sur une logique focalisée sur les pouvoirs parisiens. Il faut selon moi, revenir à une vision plus régionaliste de notre nation ».
Côté programme, le candidat RPS reste fidèle à ses valeurs régionalistes. L’un des souhaits de François Alfonsi et de son équipe : donner plus d’importance aux régions qu’elles n’en ont à l’heure actuelle. « Nous sommes pour une Europe des régions », clame le maire d’Osani et membre du parti de la nation Corse. « Il est important que l’Europe construise son avenir dans une logique de diversité sinon elle est condamnée. Il faut que les régions puissent participer à l’Europe. »
Parmi les 25 colistiers de François Alfonsi se trouve un Ligérien, Athman Sayad. Le professeur de sciences à Saint-Etienne et membre de l’association culturelle berbère stéphanoise, figure en 15e place sur la liste RPS sud-est. Au total, cinq listes de la fédération Régions et peuples solidaires se sont déclarées en France pour les élections européennes.

Marine Graille



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide