Fermer la publicité

Elan et Synintra jouent les entremetteurs

Loire le 24 juillet 2015 - Aline Vincent - Économie - article lu 324 fois

Elan et Synintra jouent les entremetteurs
Mairie Thizy les Bourgs - La pépinière de Thizy sera reliée au réseau de pépinières et grands groupes en septembre

Le réseau national des pépinières d'entreprises françaises, Elan, et la plateforme collaborative Synintra, organisent les mises en relation entre start-up, entre elles et avec de grands groupes. Thizy-les-Bourgs ou Vaulx-en-Velin sont en cours de référencement.

La mise en relation fait partie du développement d'une entreprise, notamment en pleine phase de croissance. Elan, premier réseau national des pépinières d'entreprises créé en 1989, et Synintra, plateforme collaborative, créent un pont entre ces jeunes pousses entre elles mais aussi avec de grands groupes.

L'idée est partie du besoin de créer des synergies entre ces deux types de structures. D'une part les start-ups qui ont besoin de partenaires et ne se connaissent souvent pas entre elles. Elles ne disposent pas non plus des clefs pour approcher de grandes sociétés. Quant aux grands groupes, ils ont parfois besoin de faire appel à des compétences spécifiques qu'ils ne savent pas toujours où trouver. La plateforme Synintra a été créée en 2013 pour répondre à ce double besoin. « Nous répertorions gratuitement les start-ups de toutes les régions de France, y compris celles qui n'appartiennent à aucun réseau, témoigne Aurélien Borius, responsable de la communication et du développement de Synintra. Nous les visitons physiquement une à une. »

La région Rhône-Alpes finalisée en septembre

Le réseau de pépinières Rhône-Alpes, Pepita, compte 40 pépinières. Sa plateforme d'échanges sera reliée dès septembre »1, précise Aurélien Borius. La France compte 15 grands réseaux régionaux, soit 300 pépinières d'entreprises représentant 8 000 start-ups créant 25 000 emplois par an. Synintra regroupe à ce jour 200 pépinières. « Tout est parti du réseau Elan dirigé par René Sylvestre. Il cherchait à proposer à ses adhérent un outil pour créer des synergies. L'une d'elles, Les Fantastiques, hébergée à Paris au sein de la " Pépinière 27 " a proposé d'apporter une solution numérique. Le fonctionnement a d'abord été testé, avec succès, sur un périmètre de proximité. Il a donc été décidé d'étendre la formule au reste de l'Hexagone. »

Les start-ups s'inscrivent gratuitement sur la plateforme intranet avec leurs contacts et leurs projets tandis que les grands groupes s'acquittent d'un abonnement. L'avantage pour les premières est d'avoir l'opportunité de contacter directement les bons interlocuteurs de groupes auxquels elles n'auraient pas accès autrement, et pour les groupes de trouver les partenaires dont ils ont besoin parmi un grand choix de start-ups réparties dans une vingtaine d'activités différentes.

Deux règles sont imposées : les bases de données ne sont pas fournies et la publicité est interdite. Parmi les exemples de collaboration, figurent LCL, IBM, Epson ou plus récemment Canal +. Le développement à l'international sera la prochaine étape.

Aline Vincent

1 dont les pépinières de Thizy-les-Bourgs et de Vaulx-en-Velin



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide