Fermer la publicité

Emploi : EDF lance une expérimentation originale

Isère le 16 novembre 2015 - Lawrence KROUWEL - Économie - article lu 330 fois

Emploi : EDF lance une expérimentation originale
Lawrence Krouwel - Les futurs diplômés expérimentent un parcours découverte à bord d'une péniche à l'initiative d'EDF

LeS 3 et 4 novembre à l'initiative d'EDF, 38 futurs diplômés des filières techniques ont découvert les métiers de l'énergie et de l'industrie à bord d'une péniche à vocation pédagogique, entre Lyon et Saint-Alban/Saint-Maurice.

Consciente que l’attrait pour l’industrie des jeunes futurs professionnels passe par une approche concrète, EDF, avec ses partenaires, expérimente un parcours découverte le long du Rhône à destination de futurs diplômés des filières techniques, particulièrement recherchés dans les métiers techniques de l’énergie et de l’industrie. Une approche originale qui conjugue visites d’usines, échanges avec des professionnels et promenade fluviale, pour un autre regard sur l’industrie et sur la vallée du Rhône au sud de Lyon.

Outre la visite de la centrale hydroélectrique de Cusset et la centrale nucléaire de Saint-Alban/Saint-Maurice, les 38 futurs diplômés ont visité les usines Solvay et Total à qui EDF a proposé de s’associer dans ce parcours découverte. « Il s’agit d’une expérimentation inédite pour intéresser autrement les futurs diplômés des filières techniques aux métiers de la production d’énergie et plus généralement de l’industrie, où certains métiers sont parfois en tension lors du renouvellement des compétences comme c’est le cas pour la centrale de Saint-Alban », précise Sandra Bernon, chef de mission communication.

Il s’agit également de valoriser le fleuve Rhône et un territoire, à l’aval de Lyon, dans toute la richesse de son histoire et de ses fonctions environnementales et économiques. Labellisée  Plan Rhône 2015/2020, cette action est menée avec l’association Les Péniches Val-de-Rhône et la participation de Total et de Solvay. La visite de la centrale de Saint-Alban/Saint-Maurice a permis d’appréhender les quelque 30 métiers dans les domaines de la mécanique, chaudronnerie, robinetterie ou encore l’électricité.  La centrale est implantée sur une plate-forme de 180 hectares le long du Rhône. Equipée de deux réacteurs de 1300 MW chacun, mis en service en 1985 et 1986, elle produit en moyenne 18 milliards de kWh par an, soit l’équivalent de 30 % des besoins électriques de la région Rhône-Alpes.

La visite a été particulièrement intéressante du fait de l’activité importante de travaux et de maintenance sur le site jusqu’en 2018 avec le Grand carénage, un vaste programme d’investissements qu’EDF lance sur l’ensemble de son parc nucléaire. Et Saint-Alban est l’une des premières centrales à ouvrir la voie. Au plus fort de l’activité, les chantiers vont mobiliser près de 3 000 intervenants.
 

Lawrence Krouwel

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide