Fermer la publicité

Ecotay-l'Olme, unie à sa voisine

Loire le 04 avril 2015 - Marine GRAILLE - Forez - article lu 245 fois

Ecotay-l'Olme, unie à sa voisine
Edmond Duron

Charmante commune de 1 240 habitants, Ecotay-l'Olme bénéficie d'un cadre de vie tout à fait séduisant. Le village ne dispose pas cependant de tous les services de proximité mais peut compter sur son aînée, Montbrison, avec qui elle entretient des relations très fortes.

Alors que Montbrison est encore endormie sous un brouillard épais, la petite route sinueuse pour accéder à Ecotay-l’Olme laisse découvrir le charmant village forézien reconnaissable par son ravissant donjon du Moyen-Âge.

Le cadre bucolique, le dynamisme associatif et la proximité avec Montbrison ont séduit bon nombre de Ligériens même si ces dernières années cet élan démographique s’est un peu modéré. « La population a beaucoup augmenté dans les années 1980 puis a eu tendance a stagner dans les années 2000 pour aujourd’hui repartir à la hausse », analyse Pierre Bayle, maire d’Ecotay. Suite à l’adoption du PLU, de nombreuses constructions ont vu le jour sur la commune dans les années 2010-2011. Parmi les nouveautés habitants, de nombreux jeunes couples avec des enfants ont été séduits. Pour autant, l’augmentation de cette jeune population n’a pas amené la municipalité à rouvrir l’école, fermée depuis 1969, faute d’effectifs. Pour le maire, l’absence d’école sur la commune n’est finalement pas si problématique pour les habitants même si P. Bayle conçoit qu’un « école est un élément structurant dans un village ». La municipalité se repose alors sur les établissements de Montbrison et de Savigneux.

Ecotay est également très dépendante de son aînée concernant les commerces. En effet, si la commune dispose de nombreux artisans, elle ne dispose quasiment d’aucun commerce hormis deux auberges. « Nos habitants se tournent naturellement sur Montbrison. » La commune ligérienne entretient, selon P. Bayle, « des très bonnes relations » avec sa voisine et participe d’ailleurs à des projets ou au fonctionnement de certaines structures montbrisonnaises comme l’école de Moingt ou encore le centre de tri devenu aujourd’hui la maison des associations.  

En revanche, si le village forézien reste très dépendant du point de vue des commerces, concernant la vie associative elle se suffit largement à elle-même. La population a en effet l’embarras du choix avec une quinzaine d’associations proposant tout au long de l’année des évènements comme par exemple la Virade de l’espoir organisée par l’Association vaincre la mucoviscidose. Les amis du Vieil Ecotay, préparent quant à eux tous les deux ans, une fête médiévale au mois de juin. La Keupon family, qui a permis de faire émerger Mickaël Furnon du groupe Mickey 3 D, est chargée quant à elle d’organiser au mois de juillet une manifestation musicale.

La commune n’est pas non plus dépendante de Montbrison d’un point de vue financier même si le maire d’Ecotay, élu aux dernières municipales, doit « jongler » avec la baisse des dotations de l’Etat. « Je ne me plains pas de cette diminution des aides, je la trouve même justifiée. Nos finances étant saines nous envisageons en effet quelques investissements sur les prochains mois comme la création d’un centre technique municipal d’ici la fin 2015. »

Marine Graille

Carte d'identité

Population : 1 238

Gentilé : Ecotayiens

Altitude : de 426 à 667 m

Superficie : 652 ha

Intercommunalité : Loire-Forez

Patrimoine : le donjon d’Ecotay (Xe et X1e siècle) construit sur un rocher et jouxtant l’église romane, domine le village Le château est une propriété des comtes du Forez. Les dernières propriétaires du site en ont fait don à la commune en 1982.

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide