Fermer la publicité

Ecoles saturées : Grenoble prévoit des constructions et des aménagements

Isère le 27 juillet 2014 - Caroline Thermoz-Liaudy - Région grenobloise - article lu 1015 fois

Ecoles saturées : Grenoble prévoit des constructions et des aménagements
Le projet (© Chabal Hareux)

Après plus de 20 ans de baisse, les effectifs des scolaires grenoblois sont repartis à la hausse en 2006.

Afin d’anticiper l’évolution des effectifs et ainsi les situations qui pourraient poser problème dans les années à venir, la ville a mis en place une cellule « prospectives scolaires » qui réalise ses propres analyses et diagnostiques. A Grenoble, sur 78 écoles, 10 sont aujourd’hui saturées (sont considérées comme saturées les écoles qui  ne disposent plus de places dans les locaux existants, et dont les locaux ne permettent pas d’ouverture de classe. Dans ce cas, des élèves peuvent être  réorientés). La ville a identifié six sites à forts enjeux pour les six prochaines années, qui correspondent à des zones de tension : l’évolution des effectifs est forte et rapide, avec une capacité d’accueil dans les écoles actuellement insuffisante pour y faire face. Il s’agit des secteurs Jouhaux-Racine, Lucie Aubrac, Secteur 4, Secteur 1-Sud, Jardin de ville élémentaire, et Paul Bert.
Pour la rentrée 2014, sur 2 450 inscriptions enregistrées, 60 réorientations ont été effectuées (chiffres au 3 juillet 2014). Pour éviter ce genre de situation, à la rentrée 2015, certaines de ces écoles feront l’objet de travaux d’adaptation, d’aménagement ou d’extension. Mais pour commencer, c’est le secteur 1 qui se verra doté d’un établissement supplémentaire sur le site Hareux.
En raison des programmes de construction de logements sur le site de la Presqu’île, le secteur 1 fait face à une situation particulièrement difficile avec des écoles qui sont saturées ou qui le seront bientôt. En réponse à cette situation, la décision a été prise de construire une nouvelle école qui ouvrira ses portes à l’horizon 2018. Le site devra regrouper les fonctions scolaires et « centre de loisirs » au sein d’un  même bâtiment. C’est le projet architectural de l’équipe Chabal qui a été retenu. Il comprend une école maternelle : (5 classes et des locaux associés pour un effectif maximal envisagé de 138 enfants), une école élémentaire : (9 classes dont 1 classe pouvant être affectée à la maternelle en fonction de l’évolution des effectifs. Effectif maximum envisagé : 247 enfants), un espace activités mutualisé « temps scolaire /
périscolaire / centre de loisirs »,  (comprenant une bibliothèque, deux salles polyvalentes, deux salles dédiées au « centre de loisirs », dont la capacité d’accueil sera d’une centaine de places), un espace restauration dimensionné pour accueillir 100% des effectifs envisagés, une salle des parents d’élèves, un espace pour le personnel, (bureaux, salle des enseignants, locaux ATSEM) et un espace santé scolaire.
Ce projet sera labélisé Haute Qualité Environnementale et se voudra exemplaire en termes d’accessibilité. L’ensemble représente une surface totale de locaux 2400m² utile. Le budget alloué est de 9,5 M€ TTC.

Caroline Thermoz-Liaudy


Les chiffres des écoles publiques de Grenoble (données juin 2014)

• 59 groupes scolaires
• 78 bâtiments scolaires
• 482 classes
• 12 776 élèves
• Environ 8 000 repas servis chaque jour



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide