Fermer la publicité

eBikeLabs ouvre son capital en direct pour accélérer son développement

Isère le 01 octobre 2016 - Laurent MARCHANDIAU - Tech et Médias - article lu 279 fois

eBikeLabs ouvre son capital en direct pour accélérer son développement
DR - eBikeLabs ouvre dès à présent son capital aux investisseurs particuliers comme professionnels.

Un an après sa création en avril 2015, la start-up grenobloise eBikeLabs proposant des services d'optimisation de la consommation des batteries des vélos électriques, passe à une nouvelle étape. Et pas la moindre ! Celle d'ouvrir son capital en direct à de nouveaux investisseurs afin d'accélérer le développement de ses solutions.

Simplifier l’usage du vélo électrique en optimisant la consommation d’énergie de sa batterie. C’est le pari fait il y a plus d’un an par la start-up grenobloise eBikeLabs.

La jeune pousse a élaboré une solution se fixant sur le guidon d’un vélo électrique. Elle permet une gestion intelligente de l’énergie électrique tout en prenant en compte le profil de l’utilisateur ainsi que le type de vélo et son objectif tel qu’arriver à bon port avant que la batterie du cycle soit complètement déchargée. Ce contrôleur s’interface en Bluetooth avec une application mobile dédiée. Elle communique en temps réel afin de garantir l’arrivée à destination du cycliste en adaptant l’assistance du vélo électrique tant à la personne qu’à la topologie du terrain.

Une ouverture de capital particulière​

Un système innovant que la start-up souhaite pousser davantage à l’international avec pour ambition de devenir une plateforme réunissant les différents acteurs du vélo électrique tout en améliorant son système et ses services. « En développant différents services gratuits, nous souhaitons réunir 10 % des usagers de vélo électrique dans le monde soit un million d’utilisateurs en 2020 », explique eBikeLabs sur son blog.

Pour atteindre cet objectif, l’entreprise compte doubler la taille de l’équipe (10 collaborateurs actuellement) d’ici 2017 d’où la nécessité d’augmenter les fonds propres de la société. Après avoir rencontré plusieurs investisseurs professionnels, la start-up a donc décidé d’ouvrir son capital plus largement et en direct à toutes personnes intéressées. Pour ce faire, elle a fait appel à l’investissement participatif (crowdfunding equity). Une démarche, dit-elle, en accord avec ses valeurs.

Laurent Marchandiau

Renseignements : www.ebikelabs.com .



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide