Fermer la publicité

E-commerce : Coora veut booster le e-commerce

Loire le 11 septembre 2014 - Emilie Massard - Tech et Médias - article lu 1474 fois

E-commerce : Coora veut booster le e-commerce
L'équipe de Coora autour de Raphaël Condamin (D.R.)

Raphaël Condamin a travaillé pendant une dizaine d'années dans l'univers du web, sur des postes à responsabilité, avant de créer son entreprise.

Originaire de la région stéphanoise et attaché à ce territoire, il a souhaité s’implanter dans la région, en auto-entrepreneur d’abord, puis il a intégré la pépinière d’entreprises de Montreynaud lorsqu’il a créé la société en 2012.

« Je me suis lancé sans trop me poser de questions, se souvient-il. J’ai bénéficié de mon réseau professionnel pour trouver des clients, et j’ai pu constater qu’il y avait un besoin très fort de la part des e-commerçants. Le bouche-à-oreille a très bien fonctionné dès le départ, je n’ai pratiquement pas eu besoin de faire de démarche. »

Ce que proposent Raphaël Condamin et les trois personnes de son équipe, ce sont des solutions pour améliorer les ventes d’un site Internet en lui apportant du trafic. « Nous sommes spécialisés dans l’apport d’audience et en particulier par le référencement payant. Généralement, nos clients connaissent très bien leurs produits, mais ils manquent de temps ou d’expertise pour gérer le référencement et le trafic au quotidien. »

Objectif : doubler le chiffre d'affaires en 2 ans

Coora travaille pour des clients dans tous les domaines, ce qui demande de savoir s’adapter aux caractéristiques des produits, aux besoins et surtout au profil du public visé. « Il faut savoir s’adresser correctement à tout type d’utilisateur final, que nos clients vendent des vélos ou du prêt-à-porter. »

En concurrence avec des agences de développement ou marketing, Coora souhaite jouer sur sa spécialisation autour du e-commerce et revendique une vraie expertise dans le domaine. « L’opportunité d’intégrer la pépinière a été très intéressante pour démarrer. Notre chiffre d’affaires est en progression depuis la création de la société, et mon objectif est de doubler l’effectif d’ici 2 à 3 ans », table Raphaël Condamin.

La société a bénéficié de l’accompagnement des services de la Ville de Saint-Etienne, mais également des labels Entreprendre en France pour intégrer la pépinière. « Aujourd’hui on travaille à créer une équipe solide, à développer notre réseau en proposant un projet crédible et à structurer l’entreprise. Nous évoluons dans un contexte porteur, mais qui est sans cesse en évolution, c’est pourquoi nous sommes également dans une démarche d’apprentissage continue. »

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide