Fermer la publicité

Doitrand poursuit sa politique d'investissements

Loire le 15 juin 2015 - Aline Vincent - Économie - article lu 462 fois

Doitrand poursuit sa politique d'investissements
Aline Vincent - 17 000 m2 de bâtiments classés à Grézolles

Le leader français de la porte de garage basculante et du portail pour le collectif continue à s'agrandir et à améliorer ses performances.

Une enveloppe de 2,5 M€ est actuellement consacrée à l'installation d'une nouvelle chaîne de production des portes basculantes de garage, le coeur d'activité des Ets Doitrand de Grézolles. « Elle nous permettra d'améliorer encore la capacité de production, commente Roland Doitrand. Une porte sera produite toutes les 3 min. Grâce à une plus grande réactivité, nous pourrons limiter le volume de nos stocks. Elle sera opérationnelle en 2016.  Les machines spécialement adaptées sont conçues par un bureau d'études externe. Un investissement a parallèlement été réalisé en 2015 dans un nouvel espace de stockage de 800 m2.  « Nous avions besoin de disposer d'une organisation plus rationnelle et efficace ». Une politique d'investissements réguliers est menée chez Doitrand chaque année. C'est le cas dans les bâtiments classés dont les normes s'adaptent aux exigences environnementales. L'ensemble s'étend sur 17 000 m2 couverts. Investissements encore dans l'automatisation des ateliers. L'usine dispose aujourd'hui de 5 robots. « Deux autres vont arriver, précise le dirigeant, sans oublier les brevets déposés ». 

Organisation libre du temps de travail depuis plus de 40 ans

La société dispose en France de 17 agences qui se chargent du développement local et du suivi des chantiers. Le chiffre d'affaires en progression a atteint 28 M€ en 2014. Il est réparti pour 45 % dans la porte de garage basculante manuelle, 30 % la porte de garage basculante automatique et 15 % dans le portail collectif automatique. Les 10 % restants sont assurés avec la marque de portails Portalux pour le particulier. Concernant le chantier collectif, la société travaille avec les leaders de la construction (Nexity, Bouygues, Eiffage, Dumez...). La force commerciale est composée de 25 salariés. L'histoire de la société réputée pour l'organisation libre du temps de travail entre les 165 salariés, par ailleurs intéressés aux bénéfices (1), continue de s'écrire sur le mode familial. Roland Doitrand a en effet préparé sa succession. Depuis quelques années déjà, il a  été rejoint par sa fille Anne Jouanjan (gestion administrative et RH), son fils Nicolas Doitrand (directeur technique et logistique) et son gendre Luc Juanjan, en charge de la marque Portalux.


Aline Vincent

(1) 6 000 € : montant de l'intéressement 2014 par salarié



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide