Fermer la publicité

Diana : une assemblée sous le signe du renouveau

Loire le 20 novembre 2014 - La Rédaction - Forez - article lu 955 fois

Diana : une assemblée sous le signe du renouveau
Le nouveau président Noël de Saint-Pulgent aux côtés de  Stéphane Prajalas (D.R.)

Samedi 15 novembre, pour son assemblée d’automne, la Diana a fait salle comble, sous le signe du renouveau.

D’entrée, Stéphane Prajalas précisait que Jean-François David de Sauzéa, a été contraint de renoncer à sa fonction de président exercée avec dynamisme et passion pendant 9 ans. « Sa santé l’éloigne pour le moment de ces murs et il reste très attaché à La Diana.»
En réunion du 27 septembre, le conseil d’administration a élu son successeur : Noël de Saint-Pulgent qui s’est donné pour mission de continuer « l’œuvre commencée avec M. de Persigny il y a un peu plus de 150 ans ». Il tient à l’indépendance et au caractère propre de La Diana et à son « alchimie subtile » qui permet une grande diversité parmi les adhérents « sans considération sociale ou de diplômes ». Au bureau, il est assisté de : Pierre-André Peyvel et Stéphane Prajalas, vice-présidents ; Joël Chazal, secrétaire ; Yvonne Dupuy, trésorière.
Le conseil d’administration réuni le matin-même s’est interrogé au sujet de l’avenir de la forteresse de Couzan et a décidé de créer un comité d’experts techniques pour étudier cette question. Un autre chantier sera à entreprendre : la numérisation des ouvrages de la bibliothèque et des archives.
Comme d’autres associations, La Diana se préoccupe de sa santé financière et ressent la nécessité de trouver de nouveaux adhérents. L’adhésion de base est maintenue à 45 €, tandis que la cotisation de soutien (bénéficiant de la déduction d’impôt sur le revenu) passe à 95 €. « Nous invitons tous ceux qui le peuvent à payer plus pour nous aider à passer ce cap difficile… Vous avez un bon moyen d’aider l’association, en faisant adhérer beaucoup de nouveaux membres. »
Les temps forts pour 2015 ont été annoncés par Joël Chazal : 7 mars, assemblée de printemps ; 6 juin, assemblée d’été ; lundi de Pentecôte, messe à la chapelle de Baffie ; 5 septembre, excursion annuelle ; 12 septembre, procession à la chapelle Saint-Saturnin de Couzan ; 14 novembre, assemblée d’automne.
Après la présentation des nouvelles acquisitions de la  bibliothèque par Claude Beaudinat, et l’éloge d’Anne Carcel, conservateur des antiquités et objets d’art de la Loire (décédée en août) par Pierre Troton, plusieurs communications ont été présentées.
Le père Bruno Martin a produit un bel effet en montrant un document très rare trouvé chez un bouquiniste de Saint-Etienne : un manuscrit liturgique daté de 1700, contenant les offices de saint Aubrin, avec notations musicales de chants grégoriens d’époque médiévale, copiées à la main. Ce document décrit le déroulement des fêtes célébrées dans la collégiale de Montbrison. On y apprend que saint Aubrin, avait droit à tous les honneurs : sa fête était annoncée par la grande sonnerie de cloches, comme pour les solennités (Noël ou Pâques).



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide