Fermer la publicité

Deux nouveaux notaires prêtent serment en Loire Sud

Loire le 01 décembre 2016 - La Rédaction - Notaires

Me Karine Sater et Me Alexandre Frangin ont prêté serment lundi 21 novembre au tribunal de grande instance de Saint-Etienne.

Après une scolarité stéphanoise suivie au sein de l’établissement Saint-Michel, Karine Sater s’est inscrite à la faculté de droit de l’université Jean-Monnet. C’est ensuite à Lyon qu’elle a poursuivi Lyon (Faculté de Droit Lyon III et CFPN), puis Clermont-Ferrand (Gestion de Patrimoine) faisant le lien, avant l’heure, entre Rhône-Alpes et Auvergne.

Notaire stagiaire pendant deux ans à Brignais, dans le Rhône, elle quitte la région pour rejoindre Rodez (Aveyron) pendant six ans. Elle sera notaire assistante de Me Michael Dadoit (qui fut rapporteur général du 110e congrès des notaires de France) et de Me Jacques Combret (qui fut président du 102e congrès des notaires de France). Elle cède au tropisme de ses origines. La Loire l’appelle, elle répond favorablement en devenant notaire assistante en 2011 à Saint-Chamond dans l’étude de Mes Xavier Queffellec et Jean-Christophe Genevrier. Ce qui fit d’elle la première femme notaire de l’histoire de Saint-Chamond !

Cette toute jeune mère de famille s’adonnait jusqu’alors pendant ses temps libre à sa passion : le jazz. Elle est bénévole dans deux associations pour la promotion des concerts de musique jazz, sur la région stéphanoise, Gagajazz, et dans la région Auvergne-Rhône-Alpes avec Jazz Rhône-Alpes.

De l'avocature au notariat

Le parcours d’Alexandre Frangin présente quelques traits communs. Après des études de droit à Saint-Etienne jusqu’au niveau de la licence, le jeune homme s’inscrit à Lyon 3 où il obtient une d’une maîtrise de droit notarial en 2003. Il enchaîne en obtenant d’une maîtrise de droit des affaires en 2004, année pendant laquelle il œuvre en qualité d’assistant au sein du cabinet d’avocats d’affaires Lamy Ribeyre et associés à Lyon. L’année suivante il est diplômé du CFPN de Lyon. Il est également titulaire d’un diplôme de troisième cycle universitaire en gestion de patrimoine délivré par l’université de Clermont-Ferrand.

Après le CFPN de Lyon, il exercera pendant un peu plus de neuf ans dans l’étude de Mes Michaudet, Balaÿ et Courtet à Saint-Etienne. d’abord en qualité de notaire stagiaire, puis de notaire assistant pendant les sept années et demi suivantes. En novembre 2015 il rejoint Mes Louis et Mathieu Guibert au Chambon-Feugerolles. Outre son épouse Séverine et ses deux enfants, Arthur et Victoire, il exprime un intérêt pour la pratique sportive sous toutes ses formes : tennis, VTT et golf.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide