Fermer la publicité

Des pommes dans l’Ain, en Savoie et en Isère

Isère le 07 octobre 2014 - La Rédaction - Nord-Isère - article lu 1139 fois

Des pommes dans l’Ain, en Savoie et en Isère
Les croqueurs de pommes... (D.R.)

L’association est créée en 1998 par des passionnés d’arboriculture et de vieilles variétés.

De onze adhérents au départ, elle en compte près de 140 ces dernières années, venus du Bas-Bugey, du Nord-Isère et de l’Avant-pays savoyard. « L’association sauvegarde les fruits anciens, privilégie les variétés locales, dans les vergers de ses adhérents », explique Yves Barbier, président. Une bourse aux greffons annuelle et la commande groupée de porte-greffes permettent de propager les variétés locales méritantes. Un inventaire est réalisé pour conserver une trace de ce patrimoine. Les séances pratiques de taille et de greffage s’effectuent dans divers vergers, pour une diversité de cas et de situations. Plus de 2000 arbres sont ainsi entretenus, représentant plusieurs centaines de variétés identifiées et un nombre encore très important de celles qui ne le sont pas. Aux côtés de conférences et visites, des expositions font découvrir au curieux, gourmand… les pommes locales (Nationale, Croque de l’Ain, pomme Fer de Savoie, Reinette de Demptézieu…) complétées d’autres, récemment  retrouvées (Panette, Verte de Saint-Savin, Gude…). La pomme a trouvé une place au confluent des trois départements. En Isère, la culture de la vigne et des mûriers (élevage du ver à soie) était très développée et les arbres fruitiers disséminés. A la fermeture des tuileries du Bouchage (1935), des analyses de terrain montrent un sol adapté aux vergers de production au bord du Rhône. Dans l’Ain, la vigne prospère et les pommiers poussent là où le sol le permet. En Savoie, pommiers et poiriers font partie du paysage. Avec le chemin de fer (jusqu’en 1960), les arboriculteurs des alentours du lac d’Aiguebelette exportent vers l’Algérie.

CT


16ème fête de la pomme, Le Bouchage, dimanche 12 octobre, www.lebouchage38.fr.
Croqueurs de pommes confluent AIS, http://croqueurs-national.fr, rubrique associations locales.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide