Fermer la publicité

Des entreprises ligériennes équipent les randonneurs

Loire le 11 mai 2015 - Daniel Brignon - Économie - article lu 136 fois

Des entreprises ligériennes équipent les randonneurs
Daniel Brignon - La joëllette, une exclusivité ligérienne pour la randonnée

Trois entreprises ligériennes et alti-ligérienne, étaient invitées par l'Office de tourisme de Saint-Étienne Métropole et le Comité départemental de la randonnée pédestre, pour faire la démonstration de leur savoir-faire dans le domaine de l'équipement des randonneurs au cours d'une exposition-rencontre avec ces derniers.

Loire offset à Saint-Étienne compte au nombre des trois imprimeurs à réaliser les topoguides de la Fédération française de randonnée pédestre. Ils étaient quatre auparavant, trois désormais à se partager ce marché, et par principe tous français. « Une volonté de la fédération de produire français et n’écouter aucune sirène étrangère », souligne l’un des commerciaux de l’entreprise, François d’Arbaumont, sachant le secteur extrêmement concurrencé. L’impression et le façonnage de topoguides, un produit technique aux exigences de résistance, représente pour l’entreprise pas plus de 0,3 % de son chiffre d’affaires de 20,6 M€ en 2013. La FFRP figurant au nombre des 300 clients de l’imprimerie.

15 000 articles vendus en 2014

Rodolphe Quemener, fondateur de la société Arod, à Saint-Didier-en-Velay, venait à son tour défendre sa gamme de vêtements et sous-vêtements techniques, adaptés à la pratique sportive et en particulier la randonnée. Créée en 2006 Arod s’appuie sur le savoir-faire de TLD, société de tricotage de textiles techniques à Lantriac en Haute-Loire. Elle a mis au point un textile à deux couches, thermo-régulant, à effet dé-transpirant, anti-odeurs avec la présence d’ions argent dans la fibre. Rodolphe Quemener s’est emparé de cette matière première pour concevoir sa gamme de vêtements confectionnés dans trois ateliers de la Loire et la Haute-Loire, ainsi de conception et fabrication 100 % française, fait observer le dirigeant, qui a vendu 15 000 articles en 2014, via Internet, des boutiques de sport et de chasse-pêche, mais surtout beaucoup de salons spécialisés.

Un autre produit made in Loire, pour le coup unique et sans concurrent, la joëllette, un dispositif de transport en randonnée de personnes handicapées des membres inférieurs. Pourvu d’une roue centrale, ce fauteuil est mû par deux marcheurs tenant deux brancards à l’avant et à l’arrière. Imaginée par Joël Claudel à la fin des années 1980 pour son neveu myopathe, la joëlette a été mise en fabrication industrielle depuis 20 ans par la société Ferriol-Matrat, spécialiste des constructions en tubes depuis 1849 à Saint-Étienne qui réalise entre 100 et 130 unités par an distribuées dans toute l’Europe auprès d’associations et parcs naturels particulièrement intéressés par ce produit qui ouvre la pratique de la randonnée aux personnes à mobilité réduite.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide