Fermer la publicité

Des corps et des astres, décors et désastres

Isère le 12 novembre 2015 - Caroline THERMOZ-LIAUDY - Expositions - article lu 362 fois

Des corps et des astres, décors et désastres
Caroline Thermoz-Liaudy - Vortex Populi- Didier Faustino- Créé spécialsement pour l'esposition « Des Corps et des astres ».

Depuis le 12 septembre et jusqu'au 3 janvier 2016, le Magasin, Centre national d'art contemporain de Grenoble (CNAC), consacre une exposition à Didier Faustino, architecte et artiste.

Didier Faustino développe un travail protéiforme mêlant architecture, performance, installation, vidéo, design, scénographie...Intitulée « Des Corps & Des Astres », cette exposition monographique déroute et dénonce. Son regard critique et ses constructions apparaissent comme une prolifération incessante de formes sur les 1700 m2 du centre d’art contemporain. Ces formes ou « narrations hybride », au service du questionnement de l’organisation des systèmes sociaux régissent les échanges entre les individus et donc, leur capacité de perception du corps politique. Son œuvre ne se limite pas seulement aux critiques intellectuelles vis à vis des mécanismes de la société contemporaine, mais participe également de l’esprit « pop » des films cultes et de la musique punk et rock. Dans cette profusion de signes, Didier Faustino associe les décors domestiques et les paysages désastreux dont la dimension transgressive malmène les sens.

Depuis 1995, ses nombreuses créations et projets d’utopies prennent une forme architecturale, suite logique de sa formation première, et s’étendent de l’installation à l’expérimentation, de la création d’œuvres plastiques subversives à celle d’espaces propices à l’exacerbation des sens. Elles entretiennent aussi un lien avec des œuvres cinématographiques, littéraires et musicales dont elles empruntent souvent les titres. Caractérisées par leurs dimensions fictionnelles, leurs regards critiques, leurs affranchissements des codes et leurs capacités à offrir des expériences inédites, plusieurs de ses œuvres sont entrées dans les collections de grandes institutions telles que le MoMA (New-York), ou le Centre Pompidou (Paris).
L’exposition propose une sélection d’œuvres de 2007 à 2015, parmi lesquelles Décors & Désastres (2013), sculptures gonflables imaginées pour le spectacle de danse The World to Darkness and to Me (Richard Siegal /Courtoisie Opéra de Göteborg, Suède), ainsi que deux installations monumentales spécifiques produites pour l’occasion, Ashes to Ashes et Vortex Populi (en photo).

Artiste hors frontières

Alors que Didier Faustino vient d’annoncer le lancement d’une bibliothèque et d’un centre culturel pour la « Fundación Alumnos 47 », de plus de 1000 m2 à Mexico City, l’exposition monographique du Magasin couronne 20 ans de recherche de l’architecte franco-portugais sur la relation entre le corps et l’espace, et les systèmes « biopolitiques ».
Didier Faustino est né en 1968. Il vit et travaille entre Paris et Lisbonne et travaille sur la relation entre le corps et l’espace. Diplômé en 1995 de l’Ecole d’architecture Paris-Villemin, il a créé son agence d’architecture. Il a reçu le « Prix Dejean, Grande Médaille d’Argent » de l’Académie d’Architecture en 2010 pour l’ensemble de son œuvre et a été nominé à trois reprises pour le Chernikhov Prize (Moscou).
Ses créations et projets emblématiques vont de la H Box d’Hermès (2006), pavillon vidéo itinérant destiné à être présenté à travers le monde, au Body in Transit (2000), espace minimal et critique de transport de clandestins, présenté à la Biennale de Venise, ou encore Sky is the Limit, (2008), salon de thé érigé au sommet d’une structure arachnéenne aux abords de la DMZ Coréenne.

Caroline Thermoz-Liaudy

Des corps et des astres de Didier Faustino. Exposition au CNAC-Le Magasin-Site Bouchayer-Viallet, 8 esplanade Andry-Farcy à Grenoble. Jusqu’ au 3 janvier 2016.

 

Faustino au CNAC-Le Magasin

Parmi les œuvres à  découvrir au cours de l’exposition « Des corps et des Astres », de Didier Faustino au CNAC-Le Magasin, deux ont été réalisées spécifiquement pour Grenoble. Vortex Populi, (2015), qui accueille le visiteur dans le hall. C’est une installation monumentale de barrières Vauban. L’autre, Ashes to Ashes, (2015), est une installation d’étoiles en béton, réalisée avec des matériaux expérimentaux comme le béton Smart-up. La production de cette œuvre a bénéficié de l’expertise et du savoir-faire de Vicat.
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide