Fermer la publicité

Dernière ligne droite avant les Balcons-du-Dauphiné

Isère le 07 janvier 2017 - Claire THOINET - Nord-Isère

Dernière ligne droite avant les Balcons-du-Dauphiné
Claire Thoinet - Gérard Vitte

À Montalieu-Vercieu, le dernier forum avant fusion a réuni les trois communautés de communes pour évoquer la question du PLUI et revenir sur la gouvernance et l'organigramme des Balcons-du-Dauphiné.

Le plan local d'urbanisme sera transféré à la communauté de communes des Balcons-du-Dauphiné en mars 2017, sauf minorité de blocage des communes membres. Alors qu'il sera élaboré, les communes auront le temps d'achever leur PLU.


Le PLUI fixera les grands équilibres de l'occupation de l'espace, protègera les ressources et préviendra les risques, assurera les capacités nécessaires à l'accueil du développement démographique, social et économique, prendra en compte la mixité sociale et fonctionnelle, la bio-diversité, la réduction de l'impact environnemental, freinera l'artificialisation des sols.

Pour cerner l'enjeu, les présidents Adolphe Molina (CCIC), Gilbert Durand (CCBD) et Olivier Bonnard (CCPC) ont reçu 180 personnes, élus et agents communautaires, lors du dernier forum avant fusion. Maître William Tissot, cabinet VEDESI, a présenté les modalités de la prise de compétence PLUI, les procédures, la question des communes non couvertes par un plan d'occupation des sols (POS) ou un PLU l'étude possible de plans de secteurs.

Chaque maire restera compétent pour les autorisations d'urbanisme communales. L'intégration de la compétence exigera une organisation interne, l'élaboration d'une charte de gouvernance.

Pour éclairer l'auditoire quant aux gains de décider ce transfert avant qu'il ne soit imposé, Gérard Vitte, maire de Saint-Didier-de-la-Tour et vice-président de la communauté de communes des Vallons-de-la-Tour a témoigné de l'expérience menée sur son territoire : avoir une vision plus large et partagée en gardant ses spécificités, réaliser des économies d'échelle, travailler sur des thématiques (agriculture, habitat, commerce, environnement, identité du territoire…).

De son côté, la Vallée de l'Hien mène la même démarche. Les deux territoires projettent un prochain rapprochement.

Ensuite, Daniel Michoud, élu référent du groupe de travail Ressources humaines/moyens a présenté l'organisation des services sur les trois sites de Morestel, Saint-Chef et Villemoirieu : direction générale, cabinet du président et pôles (affaires sociales, développement et culture, ressources et aménagement, équipements sportifs et réalisation des grands projets) ainsi que leur responsable.

Claire Thoinet



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide