Fermer la publicité

Démarche participative : associer les citoyens aux décisions

Isère le 28 novembre 2015 - Claire Thoinet - Nord-Isère - article lu 62 fois

Démarche participative : associer les citoyens aux décisions
Claire Thoinet - Le groupe de travail sur la démocratie participative du CLD de la Boucle du Rhône-en-Dauphiné

Le conseil local de développement de la Boucle-du-Rhône-en-Dauphiné s'est réuni pour finaliser les objectifs quant à la question de la démarche participative qui doit associer les habitants aux élus.

Le CLD souhaite un niveau d’implication des citoyens allant au-delà de leur simple information ou de demande d’avis sur des processus déjà finalisés. Il est question de projets de territoire ou de d’intérêt général et de contribuer à leur définition, à la réflexion nécessaire à leur élaboration. La démarche participative vise une « co-construction » avec les élus comme c’est le cas au sein du CDRA, ou une codécision, comme l’Europe le prévoit pour le programme Leader en cours de mise en place sur le territoire.

Pour ce faire, le groupe qui s’est réuni a retenu deux objectifs. Le premier est de définir outils et méthodes pour réussir l’instauration de la démarche participative et ce, au niveau des communes, des communautés de communes, du territoire de la Boucle-du-Rhône-en-Dauphiné. Ceux-ci prendront en compte les expériences, actuelles et passées, menées sur le terrain, mettant en évidence les paramètres et conditions favorables et seront disponibles pour les élus et les citoyens.

Le second but vise à être force de proposition pour que les futurs conseils de développement, que les communautés de communes de plus de 20 000 habitants devront avoir installés au 1er janvier 2017, apportent une forte valeur ajoutée de la société civile à la définition et la construction de leur projet de territoire. 

La prochaine réunion de mi-janvier 2016 permettra d’affiner le contenu de ces objectifs et de définir la méthodologie de travail et le calendrier de réalisation. Le conseil local de développement est composé de membres issus de la société civile (acteurs socioprofessionnels et citoyens) du territoire. Ils côtoient les élus du syndicat mixte de la Boucle-du-Rhône-en-Dauphiné (Symbord) porteur du schéma de cohérence territoriale (Scot) et du contrat de développement Rhône-Alpes (CDRA).

Claire Thoinet
 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide