Fermer la publicité

Delta Drone prend un nouvel envol

Isère le 26 mai 2015 - Laurent Marchandiau - Industrie - article lu 764 fois

Delta Drone prend un nouvel envol
Laurent Marchandiau - Cette année sera une année de transition pour Delta Drone qui compte revenir à l'équilibre rapidement.

Après avoir failli succomber à un crash induit par une situation financière fébrile au vu d'une filière qui peine encore à trouver sa maturité, le concepteur et fabricant grenoblois de drones civils part sur de nouvelles bases.

Delta Drone aurait-il vu trop grand ? C’est ce qu’on pourrait croire après les mouvements de fonds qui ont secoué, l’an dernier, la PME grenobloise spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de drone civil. Après avoir vu exploser en vol son quatuor de fondateur en mai 2014 avec le départ du président du directoire, Frédéric Serre ainsi que du directeur industriel, Guillaume Pollin, Delta Drone a dû mettre en place, l’an dernier, des mesures drastiques afin d’échapper à éventuel plan de redressement. Il faut dire que la situation financière de l’entreprise enregistrait de lourdes pertes (de l’ordre de plusieurs millions d’euros) au premier semestre 2014, induit en partie par un marché émergent n’étant pas encore arrivé à sa pleine maturité ainsi qu’à une industrialisation « plus compliquée que prévu », comme le souligne son nouveau Pdg, Christian Viguié. Afin de redresser la barre, 34 postes sont supprimés sur les 67 existants s’inscrivant dans un plan de sauvegarde de l’emploi.

2015, l’année de tous les espoirs

Un an après la mise en œuvre de son plan de refondation, les efforts consentis par la PME semblent porter leurs fruits.  En atteste le bilan de son assemblée générale mixte en date du 21 mai 2015. « Au plan financier, le groupe dispose au 15 mai 2015 d'une trésorerie de 6,4 M€ et la situation de l'endettement a été entièrement résorbée », indique la société dans un communiqué de presse. Le positionnement de l’entreprise a également été revu, celle-ci ciblant trois zones géographiques à fort potentiel, l’Europe (Mines & carrières, agriculture, inspection industrielle), l’Afrique (Mines & carrières) et l’Amérique du Nord (Mines & carrières, inspection industrielle.) En parallèle, Delta Drone dispose de six centres de formation des télépilotes en France et d’un aux États-Unis auquel s’ajoute un plan de constitution d’un réseau d'opérateurs de proximité  (12 en Europe et deux en Afrique Australe à ce jour). Pour l’heure, la PME œuvre sur le développement stratégique de son organisation avec notamment l’amélioration et le déploiement de son drone Delta Y, la poursuite de partenariats ainsi que la maîtrise de ses charges afin de se rapprocher de l’équilibre.

Laurent Marchandiau



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide