Fermer la publicité

De nouvelles enseignes dans le centre de Saint-Etienne

Loire le 08 juillet 2015 - Denis Meynard - Commerces - article lu 1520 fois

De nouvelles enseignes dans le centre de Saint-Etienne
GR - L. Saugues: « Les propriétaires doivent corriger le décalage qui peut exister entre le loyer et la réalité du marché »,

La municipalité de Saint-Etienne estime que sa politique de soutien au commerce porte ses premiers fruits dans le centre-ville. Et bientôt dans les quartiers.

Le centre de Saint-Etienne bénéficie de l’intérêt de plusieurs enseignes nationales ou internationales, permettant la réouverture d’espaces commerciaux fermés autour des Ursules et de la place du Peuple. Une situation qui fait dire au maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, que « la dynamique commerciale est résolument enclenchée ». L’adjoint au commerce, Lionel Saugues, ajoute que cette dynamique va se poursuivre avec de nouvelles belles arrivées dans les prochains mois ». Soulignant que « 80 % des commerçants stéphanois sont des indépendants, ce qui laisse une importante marge de progression pour attirer de nouvelles enseignes ».

Parmi la première vague confirmée figure Adidas qui occupera d’ici quelques mois l’emplacement stratégique laissé vacant par Quicksilver, avenue de la Libération. L’exploitation de la marque allemande (qui n’est plus l’équipementier de l’ASSE) sera opérée par un Clermontois. Lors du démarrage des soldes d’été, on a pu constater le doublement de la surface de Mango, cours Victor-Hugo, qui passe à 750 m2, avec la création d’un corner Mango Kids. Quelques jours auparavant, l’entreprise néerlandaise de prêt-à-porter bon marché Zeeman s’était implantée sur 200 m2 rue José-Frappa, à l’emplacement fermé par Bimba. C’est son quatrième magasin dans la Loire après Feurs, Firminy et Saint-Chamond.
En produits de soins et accessoires de beauté haut de gamme, l’enseigne d'origine américaine Peggy Sage, détenue depuis 20 ans par la famille haut-savoyarde Collomb, devrait installer sa 11e boutique de l’Hexagone place du Peuple, sur 50 m2, en octobre. Une surface identique devrait être ouverte d’ici la fin de l’été par Bagelstein, spécialisé dans la restauration rapide à base des bagels, dans le secteur des Ursules.

Denis Meynard

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide