Fermer la publicité

De l'Orient à l'Occident

Isère le 30 juin 2015 - Thomas Eydoux - Musique - article lu 198 fois

De l'Orient à l'Occident
Sévim Somnez - Natacha Atlas et Ibraim Maalouf au point presse.

L'heure était au Cool jazz et à la World music lundi 29 au soir au théâtre antique de Vienne, avec une exclusive collaboration entre deux talentueux artistes.

Trois ans. C’est le nombre d’années qui se seront écoulées avant que Natacha Atlas demande à Ibrahim Maalouf de travailler avec elle. « On avait un regard sur le monde et sur l’art qui était similaire, commente le trompettiste et compositeur avant de poursuivre, cela s’est fait naturellement. »

La chanteuse Atlas a connu ses heures de gloire dans les années disco de 1980. Elle fut aussi l’artiste World de référence, mais « malgré elle », selon Ibrahim Maalouf. Après un dernier album en 2010 (« Mounqaliba »), Natacha Atlas propose aujourd’hui un album en collaboration avec le nommé aux Césars 2015 pour la meilleure musique originale, pour le film « Yves Saint Laurent ».

C’était leur premier concert pour cet album, qui n’est pas encore sorti et qui sera proposé au public fin Octobre. Sur les coups de 22 h 20, les musiciens sont montés sur scène, afin de dévoiler un set d’une dizaine de chansons. Styles variés, du Swing à la Pop, les titres étaient efficaces. Sur la demande d’Ibrahim, le refrain d’« Oasis », premier et prochain single de l’album, a même été repris par la foule entière du Théâtre antique.

Aussi, l’adroit tromboniste Robinson Khoury est venu rejoindre les artistes sur le deuxième morceau. La quasi-intégralité des textes était chantée en anglais par Natacha. Néanmoins, le cinquième morceau fut chanté en arabe, culture d’origine des deux musiciens.

Spectacle réussi et public ravi : Jazz à Vienne comme on l’aime.


Thomas Eydoux



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide