Fermer la publicité

Démographie - 81 communes recensées en 2014

Loire le 16 janvier 2014 - Xavier Alix - Actualités - article lu 349 fois

Démographie - 81 communes recensées en 2014
350 textes règlementaires dépendent du recensement (© Georges Rivoire)

Plus qu’en 2013.

Avec 81 visées par son enquête 2014, l’Insee va recenser une dizaine de communes ligériennes en plus par rapport à l’an passé. Les 10 de plus de 10 000 habitants en sont. Comme chaque année avec une étude partielle : 8 % de la population recensée selon un échantillon de logements jugé représentatif et sélectionné par l’Insee. Les mises à jour annuelles correspondent donc pour elles à des évaluations. Les autres communes (71 donc en 2014) le sont  à « l’ancienne » : visite exhaustive des foyers tous les 5 ans. Et si l’Insee indique des variations annuelles aux moins de 10 000 habitants, c’est que « deux années sur cinq, nous nous fions aux fiches de taxes d’habitation et traçons une ligne d’évolution pour le reste », explique Lionel Espinasse, directeur adjoint régional de l’Insee.
Au total, 109 700 Ligériens sont concernés par cet « acte civique » en 2014 visités par 250 agents. Campagne lancée le 16 janvier qui s’achèvera dans 4 ou 5 semaines selon le nombre d’habitants. « Les agents sont tenus au secret professionnel, il est nécessaire de prendre les noms durant leur travail mais l’exploitation des données reste anonyme. En aucun cas, elles sont transmises à d’autres fins que nos statistiques, surtout pas commerciales : nous sommes surveillés de près par la Cnil, prend soin d’insister L. Espinasse, les agents sont porteurs d’une carte signé du maire, déposent le bulletin à remplir, peuvent aider à le faire et reviennent le chercher. Ils sont managés et payés par les municipalités en partenariat avec l’Insee. » Les maires, employeurs, ont toute intérêt pour l’écrasante majorité à voir leurs administrés augmenter. Comment alors garantir la bonne foi des collectes ? « Il y a d’abord l’honnêteté des maires, répond L. Espinasse, sinon, un agent passe chaque semaine étudier le travail en cours. Un membre de l’Insee vient chaque semaine. On fait attention à ce que les bulletins n’aient pas la même écriture. Le développement d’Internet, avec des codes d’accès par foyer, permettra de renforcer encore cette fiabilité. »
En 2015, la collecte déclarative par Internet - dans la Loire, déjà possible sur Saint-Etienne - sera systématiquement accessible. Réduisant sans doute le coût en agents.

Xavier Alix


Plus d’infos : www.le-recensement-et-moi.fr



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide