Fermer la publicité

Décideurs - Thierry Vidonne à la tête du BTP Loire

Loire le 11 septembre 2014 - Emilie Massard - Actualités - article lu 1448 fois

Décideurs - Thierry Vidonne à la tête du BTP Loire
Thierry Vidonne, élu pour un mandat de 3 ans (D.R.)

La conjoncture actuelle n’est pas très clémente avec les entreprises du bâtiment, et le président de la fédération patronale de la Loire en a fait les frais.

Devant les difficultés de son entreprise placée en redressement judiciaire, Alain Chapuis a d donner sa démission du poste de président au cours de l’été. De nouvelles élections ont donc été organisées en ce début de mois de septembre. Seule enregistrée, la candidature de Thierry Vidonne 55 ans, dirigeant du groupe EIC et soutenu par l’ensemble du bureau, a été approuvée à l’unanimité.
Thierry Vidonne n’a pas baigné toute sa vie dans le domaine du bâtiment, puisque, ingénieur en arts et métiers, il a travaillé pendant plus de 20 ans dans l’industrie avant de reprendre une petite entreprise d’installation électrique à Veauche en 2003. De salarié d’un grand groupe, il est devenu dirigeant d’une PME, le confrontant au challenge du changement de métier et d’environnement. Challenge qu’il a plutôt bien relevé jusqu’à maintenant, puisque grâce à la création de nouvelles sociétés et la croissance externe, EIC a multiplié son chiffre d’affaires et effectif par 4 depuis son arrivée. Aujourd’hui, l’entreprise d’installation électrique industrielle et tertiaire de 35 personnes, qui développe notamment l’efficacité énergétique, réalise un CA de 4 M€.
Rapidement impliqué au sein de la fédération, Thierry Vidonne était en charge des affaires sociales depuis 2005 et avait déjà préparé sa candidature : « outre les axes traditionnels de travail de la fédération, au cours de mon mandat je souhaite travailler particulièrement autour de trois thèmes. D’abord la prévention, dans une période difficile pour les chefs d’entreprise, le rôle de la fédération est d’être présente sur les sujets qui peuvent les éviter de tomber dans des pièges. Ensuite le réseau : tout en s’appuyant sur les compétences internes de la fédération, il faut savoir profiter des autres acteurs de la vie économique et favoriser les synergies ». Sujet que Thierry Vidonne maîtrise d’autant plus qu’il est par ailleurs élu à la CCI du sud Loire en charge de l’animation des réseaux. Troisième thème cher au nouveau président, l’artisanat et les métiers : « il faut aider les entreprises dans ce monde qui change, avec des compétences et des marchés qui évoluent sans cesse. En particulier les artisans, souvent au four et au moulin ».
Thierry Vidonne évoque ces axes sans oublier de les replacer dans le contexte extrêmement compliqué dans lequel évolue le BTP actuellement. « Dans la Loire nous avons connu cette année une baisse de 24 % des mises en chantier de logements. On a de plus en plus d’exemples de sociétés anciennes, bien structurées en train de décrocher. On est très inquiets de ce qui va se passer dans les semaines à venir, il y a une extrême urgence à ce que les bonnes mesures annoncées soient mises en place. » En attendant, le nouveau président s’engage à soutenir plus que jamais les entreprises, et à être leur relais auprès des donneurs d’ordres.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide