Fermer la publicité

Décideurs - Préfecture : Patrick Vieillescazes, directeur de cabinet

Loire le 13 février 2014 - Xavier Alix - Collectivités locales - article lu 3949 fois

Décideurs - Préfecture : Patrick Vieillescazes, directeur de cabinet
P. Vieillescazes : « La communication est effectivement un des rôles du directeur de cabinet » (© G .R.)

« Le bon accueil des Stéphanois n'est pas une légende. Je m'en suis vite rendu compte. » Patrick Vieillescazes a pris ses fonctions de directeur de cabinet auprès de la préfète de la Loire Fabienne Buccio.

Patrick Vieillescazes est un Parisien de naissance et de vécu. Au patronyme originaire de l’Aveyron dont vient son grand-père. La Loire ? Il a déjà eu l’occasion de visiter. Notamment Saint-Etienne. Mais en « touriste » pendant la durée de son « stage Ena » auprès du préfet de Rhône-Alpes. Le Nord du département, il connaît aussi un peu : sa conjointe est originaire de Roanne. Quant à Montbrison, « je l’ai découverte la semaine dernière.»
A « bientôt 36 ans », il est de la dernière promotion de l’Ena, baptisée Jean Zay. « J’ai toujours été intéressé par la chose publique. » L’administration, « c’était mon idée d’origine. » Après une Maîtrise es sciences économiques à La Sorbonne puis les bancs de l’Institut d’études politiques de Paris jusqu’en 2002, il n’a cependant pas réussi d’emblée l’ardu concours de l’Ena. Formé à l’Institut régional d’administration de Bastia de 2005 à 2006, « je suis issu du concours interne. Mais c’est la même scolarité », précise-t-il, comme pour rassurer.
Ce qui est réellement rassurant, c’est que Patrick Vieillescazes bénéficie d’une expérience que n’ont pas la plupart des directeurs de cabinet, plus jeunes et fraîchement sortis des salles de cours. Outre ses stages Ena (préfecture du Rhône donc mais aussi direction générale du budget européen à Bruxelles et celle du marketing du groupe Altran), il a en effet travaillé comme chargé des relations institutionnelles au Conseil national des barreaux et de l’Ordre des avocats auprès de la Cour d’appel de Paris de 2002 à 2005. Ensuite jusqu’en 2008 au ministère de l’Equipement comme chargé d’études à la direction générale des routes, service réseau autoroutier concédé. Puis, les deux années suivantes, en tant que chef de cabinet à la direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGITM) du ministère de l’Ecologie, Transports et Développement durable. Expérience sur les transports, notamment les concessions autoroutières… Stage chez le préfet de Région Jean-François Carenco… Forcément, le serpent de mer A 45 ne lui est pas épargné. « J’ai conscience de la position du préfet de Région et que cela a pu prêter à discussions. L’A 45, je ne l’ai pas spécialement étudiée au ministère. Mais c’est un dossier que je connais dans ses grandes lignes. »
Quant à la sécurité, charge inhérente à son poste, « particulièrement ici », il connaîtra son baptême du feu ce dimanche pour la réception de l’OM à Geoffroy-Guichard, match à risque. Pratiquant de basket, il aime aussi le foot, sans supporter une équipe en particulier. « Enfin si… L’ASSE maintenant ! » La Loire était en tout cas « son premier choix. » Lui et ses 7 autres camarades affectés comme directeurs de cabinet avaient 13 possibilités sur l’Hexagone. La variété des problématiques du département, identifiées lors de son stage à Lyon, l’ont convaincu de son choix.

Xavier Alix

[Mise à jour : M. Patrick Vieillescazes quitte le département de la Loire. Il a été nommé est nommé chef de cabinet du préfet de la région d'Ile-de-France, préfet de Paris. Il travaillera sous les ordres de Jean-François Carenco, ancien préfet de région Rhône-Alpes.]



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide