Fermer la publicité

Décideurs - François Terrasson directeur d’Amallia Loire

Loire le 01 mai 2014 - Denis Meynard - Actualités - article lu 1092 fois

Décideurs - François Terrasson directeur d’Amallia Loire
François Terrasson : « Nous menons un partenariat actif avec les différents bailleurs sociaux ligériens » (© Denis Meynard)

Après un début de carrière dans la banque, François Terrasson a rejoint le mouvement Action Logement qui ne compte plus qu’une vingtaine d’organismes collecteur du 1 % logement versé par les entreprises.

Il a pris en mars les fonctions de directeur territorial d’Amallia Loire. Titulaire d’un Master de Gestion de patrimoine de l’université Jean-Moulin (Lyon III), ce Stéphanois de 53 ans était salarié de la Lyonnaise de Banque (groupe CIC) jusqu’en 1989.
Son passage au Crédit agricole Loire Haute-Loire, pendant près de 18 ans, a été placée sous le signe de l’habitat. Créateur du service Promotion immobilière, François Terrasson a dirigé plusieurs filiales dédiées. Notamment la foncière immobilière Forez-Velay, qui possédait des actifs à Paris et sur la Côte d’Azur. Il a lancé avec succès la filiale Immonial sur la Loire et la Haute-Loire. Sous l’impulsion de la Caisse nationale, l’initiative a été reprise par la plupart des autres caisses régionales de la Banque verte, sous le nom de Square Habitat.
A partir de 2006, ce fils de salariés de Manufrance a pris la direction du « 1 % Logement Loire » jusqu’à fin 2009, date de sa fusion avec huit autres organismes collecteurs donnant naissance au groupe Entreprises Habitat, basé à Lyon. Devenant jusqu’à ces dernières semaines le directeur territorial pour Loire Sud de ce collecteur très implanté dans le département. Désormais François Terrasson s’emploie à promouvoir l’offre concurrente d’Amallia, depuis son siège du quartier Châteaucreux, à Saint-Etienne. Parmi les quinze salariés, une dizaine travaillent au profit de sa filiale Alliade Habitat : le plus gros bailleur social de Rhône-Alpes et qui gère plus de 1 700 logements dans la Loire.
Un des objectifs de François Terrasson, et de sa chargée de relations entreprises Annick Beysson, est de porter au-delà des 200 entreprises actuelles de la Loire le nombre d’adhérents d’Amallia, ainsi que le montant collecté auprès d’elles (environ 2,7 M€ par an). Si le nombre de cotisants augmente suffisamment dans le Roannais, la création d’une agence y interviendra sous deux ans.
La priorité du directeur territorial est « d’améliorer l’adéquation entre l’offre de logement et la demande des salariés d’entreprises adhérentes ». D’abord à Saint-Etienne, où il existe encore de nombreux logements vacants et où le retour de personnes à moyens et hauts revenus constitue un enjeu pour la collectivité. Afin de répondre à la demande sur l’ensemble de la Loire, Amallia engage des partenariats avec d’autres bailleurs sociaux. Effectuant, entre autres, auprès d’eux une centaine de réservations locatives par an.

Denis Meynard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide