Fermer la publicité

Décideurs - Banque de France : Odile Pinatel, nouvelle directrice

Loire le 23 janvier 2014 - Emilie Massard - Agglomération stéphanoise - article lu 1533 fois

Décideurs - Banque de France : Odile Pinatel, nouvelle directrice
Odile Pinatel prendra ses fonctions dans le courant du mois de février (© Georges Rivoire)

« Mon objectif est de marcher dans les pas de mon prédécesseur, qui a fait un travail remarquable dans le département », commence Odile Pinatel lorsqu’elle évoque sa prochaine mission.

Aujourd’hui directrice départementale de la Banque de France dans l’Aube, à Troyes, elle viendra dès février exercer les mêmes fonctions dans la Loire.
Originaire de Marseille, Odile Pinatel a intégré la Banque de France en 1982, après une formation économique : Sup de Co à Marseille puis un diplôme universitaire de mathématiques appliquées aux sciences sociales. « En entrant dans la banque, j’ai d’abord exercé des métiers autour de l’économie et de l’analyse financière des entreprises, puis j’ai eu  l’occasion de prendre des responsabilités plus larges. » Après être passée par Béziers, Lyon, Marseille ou Paris, elle est restée trois ans et demi à Troyes avant de choisir une nouvelle affectation à Saint-Etienne. Si elle ne connaît pas encore en détail les dossiers qui l’attendront à la direction départementale de la Loire, elle compte mener à bien les missions premières de la Banque de France : traitement des billets (mise en circulation, tri, vérification, etc.), cotation des entreprises et la veille conjoncturelle, ainsi que les services aux particuliers (dossiers de surendettement, protection des consommateurs, droit aux comptes, etc.).

Des missions qui « justifient l’implantation »

« Toutes ces missions justifient notre implantation départementale qui est d’ailleurs double dans la Loire avec une antenne à Roanne, précise Odile Pinatel. Depuis 2009, la présence de la Banque de France est plus prégnante, plus visible. Dans le cadre de ma mission à Troyes j’ai pu constater à cette période  une forte augmentation des dossiers de surendettements, et j’imagine que la situation est assez similaire dans la Loire, comme dans tous les territoires où la situation économique peine à se relancer, où l’industrie traditionnelle est en difficulté. » Odile Pinatel évoque également la mission qui a été confiée à la Banque de France en 2009 en tant que médiateur du crédit aux entreprises. « La mission nous a été confiée par le président Sarkozy par l’intermédiaire du médiateur national du crédit aux entreprises, après avoir constaté des indicateurs en chute libre et des relations de plus en plus tendues entre les entreprises et les banques. Dans le cadre de cette mission, pour laquelle nous recevons de nombreux dossiers, nous agissons en tant que facilitateurs, pour rétablir le dialogue entre les entreprises et les établissements bancaires. »
Depuis la mise en place de cette médiation, 475 entreprises ont saisi le médiateur dans la Loire, et 71 % des dossiers déposés ont été acceptés en médiation. La très grande majorité de ces dossiers (plus de 95 %) concernent des TPE ou des PME de moins de 50 salariés, et dans 51 % des cas les demandes de crédit concernent des montants de moins de 50 000 €.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide