Fermer la publicité

Débat - Mode d’Emploi s’invite à Saint-Etienne

Loire le 14 novembre 2014 - Florence Barnola - Agglomération stéphanoise - article lu 601 fois

Débat - Mode d’Emploi s’invite à Saint-Etienne
L'urbaniste espagnole Itziar Gonzales Viros (D.R.)

Historiens, sociologues, philosophes, artistes, journalistes, médecins, responsables politiques, astronaute… échangent idées et regards sur notre société : Mode d’Emploi, conçu par la Villa Gillet, se veut un festival « des idées » au croisement des arts, de la littérature et des sciences humaines. Parmi les six débats-rencontres à l’affiche dans la Loire, cinq à Saint-Etienne et un à Rive-de-Gier, on notera « Cartographies politiques du changement : l'Institut cartographique de la révolte ».

Historiens, sociologues, philosophes, artistes, journalistes, médecins, responsables politiques, astronaute… échangent idées et regards sur notre société : Mode d’Emploi, conçu par la Villa Gillet, se veut un festival « des idées » au croisement des arts, de la littérature et des sciences humaines.
Parmi les six débats-rencontres à l’affiche dans la Loire, cinq à Saint-Etienne et un à Rive-de-Gier, on notera « Cartographies politiques du changement : l'Institut cartographique de la révolte ». Il s’agit d’un entretien avec l’urbaniste et ancienne conseillère municipale du quartier La Ciutat Vella de Barcelone, Itziar González Virós. « Une carte est une interface entre le monde et nous. Il est aujourd’hui urgent de prendre conscience du potentiel créateur dont sont porteuses les cartes et la visualisation des données, qui non seulement mettent au jour des réalités, mais contribuent à les fabriquer. » L’architecte espagnole travaille aujourd’hui sur divers projets de médiation et de résolution de conflits liés à l’espace public. Elle mène également un projet pour cartographier les révoltes possibles à Barcelone et en Espagne. Itziar Gonzalez est l’auteur de Barcelona Pam a Pam, sorti en 2012, où la capitale catalane y est montrée sous l’angle humain et moderne. ?Cette conférence aura lieu  au musée d’Art Moderne le 19 novembre à partir de 19 h.?Le deuxième thème qui a attiré notre attention : « La fascination de l'impossible, la tentation de l'aventure ». A l’heure où Interstellar fait un carton dans les salles du monde entier, le thème de l’exploration, de la découverte de mondes nouveaux fascinent. La soirée à la Comédie de Saint-Etienne le 24 novembre prochain s’annonce passionnante. Les invités qui vont deviser sur ce vertigineux sujet ne le seront pas moins : l’astronaute Jean-Pierre Haigneré, qui a notamment participé à deux missions spatiales, le philosophe historien des sciences et théologien Jacques Arnould ainsi que Sylvain Venayre, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Grenoble, spécialiste d’histoire culturelle notamment des représentations de l’espace et du temps. A noter que le spectacle Apollo de Bruno Meyssat se jouera en mars au centre dramatique stéphanois.

Florence Barnola


Ces soirées sont gratuites sur réservation auprès du musée d'Art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole et de la Comédie de Saint-Etienne.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide