Fermer la publicité

Cinéma

Il y a 121 articles dans cette catégorie

Les cinémas en perte de public en 2012Loire

Les cinémas en perte de public en 2012

Avec  1,306 Md€ de recettes et 203, 536 millions d'entrées payantes, la fréquentation cinématographique en France est en baisse en 2012 par rapport à l'année précédente.


Blue Jasmine, de Woody Allen

Blue Jasmine, de Woody Allen

Woody Allen revient sur son continent après un périple en Europe de trois capitales chères à son coeur : Londres (Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu), Paris (Minuit à Paris), et Rome (To Rome with Love).


Portrait : Gérard Vial, du cœur à l'ouvrageLoire

Portrait : Gérard Vial, du cœur à l'ouvrage

La passion serait-elle le maître mot de Gérard Vial ? Passion des gens, passion du patrimoine, passion du cinéma… Mais il en existe une qu'il place au sommet de toutes les autres puisqu'elle en est le socle. Gérard Vial est le directeur de la...


La Belle Endormie, de Marco Bellocchio

La Belle Endormie, de Marco Bellocchio

Comme dans ses autres films (Le Diable au corps, Vincere, Au nom du père…) Bellocchio interroge une Italie tiraillée, divisée jusqu'au cœur de sa cellule familiale.


Cinéma : To Rome with love, de Woody Allen

Cinéma : To Rome with love, de Woody Allen

Même si, sur l'échelle allénienne il serait noté 7,5 sur 10, To Rome with love serait noté 24 sur 20 s'il était mis en compétition avec les autres sorties de l'été.


Cinéma : Tous les soleils, de Philippe ClaudelIsère

Cinéma : Tous les soleils, de Philippe Claudel

Un espace-temps de joie de vivre dans les salles obscures, c'est pas tous les mercredis ! On ne trouve pas moins que du sourire, de l'émotion, de la réflexion, de la pudeur, de l'amour dans cette mise en scène de Philippe Claudel (« Il y a longtemps...


Cinéma : Le discours d'un roi, de Tom Hopper

Cinéma : Le discours d'un roi, de Tom Hopper

A priori l'histoire romancée du roi George VI, le papa de la reine Elisabeth d'Angleterre actuelle tient plus de Gala ou de Point de vue Images du monde que des Cahiers du Cinéma, mais la qualité du film de Tom Hopper (East of Eden, Damned United)...