Fermer la publicité

Les mémoires d'un orphelin, de Mickael Gide-Rose

Isère le 18 septembre 2015 - Jacques Savoye - Livres - article lu 322 fois

Les mémoires d'un orphelin, de Mickael Gide-Rose
Jacques Savoye - michel Degroise raconte son enfance.

Avec L'Enfance volée, Mickael Gide-Rose (le Berjallien Michel Degroise pour l'état-civil) nous livre son enfance dans un orphelinat de Marseille. Un livre troublant.

Comme Jules Raimu, Félix Mayol et Gilbert Bécaud, il est né à Toulon. Mais la comparaison s'arrête là. Car dès l' âge de 5 ans, il est placé dans un orphelinat. Celui que gèrent, à Marseille, les religieuses de Saint Vincent-de-Paul. Pour quelles raisons l'enfant a-t-il été abandonné par sa famille ? Aujourd'hui encore, il n'en sait rien. Et il ne cherche pas à le savoir. A-t-il des soeurs ? A-t-il des frères ? Il l'ignore tout en se réfugiant derrière un « peut-être ». L'existence a fait son oeuvre. Elle a changé de course chez le Berjallien Michel Degroise. Sous le pseudonyme de Mickael Gide-Rose, il remonte le temps.

Dans son livre, L'enfance volée, c'est tout un pan de sa vie qu'il dévoile. Certes, l'histoire est un tantinet romancée mais elle s'appuie sur des faits et des situations authentiques qu'il n'esquive pas, à l'image de ces "hauts murs" qui étaient aux orphelins indisciplinés ce que le mitard est aux bandits. Sur les travers du quotidien, les fugues et les rencontres qui pourraient changer sa vie, dans un sens comme dans l'autre, l'auteur n'élude rien. Sorti de l'orphelinat au matin de sa majorité (elle était alors fixée à 21 ans), le garçon se dirigera vers Montpellier. Il y trouvera un emploi de monteur d'abris-bus. Un boulot qui va le conduire jusqu'à Bourgoin-Jallieu. Une ville qu'il ne quittera pas. Il y a rencontré l'amour de sa vie. Déjà auteur de plusieurs ouvrages, dont les Comme nous qui traite sous un autre angle du même sujet, Michel Degroise (Mickael Gide-Rose pour ses lecteurs) livre avec tendresse la brutale réalité de ce qui fut le quotidien de ses jeunes années.

Jacques Savoye

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide