Fermer la publicité

Croisiéristes : ViennAgglo veut faire le plein des perspectives

Isère le 19 mai 2017 - Xavier ALIX - Isère rhodanienne

Croisiéristes : ViennAgglo veut faire le plein des perspectives

Parmi les dossiers traités par le conseil communautaire jeudi 18 mai, l'extension de la halte fluviale de Vienne. Une demande de subvention pour assurer une assistance à maîtrise d'ouvrage a été votée.

Un peu plus de 40 000 croisiéristes captés chaque année sur les 100 000 voguant sur le Rhône. Soit une fréquentation en hausse de 50 % de 2010 à 2014. Les retombées économiques sur le territoire sont, elles, estimées à 500 000 € par an.

L’aménagement d’une halte fluviale principale sur les quais de Vienne complétée par celle plus modeste de Sainte-Colombe ne manquait donc pas de pertinence. ViennAgglo est ainsi en capacité d’accueillir deux paquebots de 120 m, un bateau de croisière de 50 m et un bateau restaurant. Cet aménagement va de paire avec le développement par l’office de tourisme de produits spécifiques (visites personnalisées, promotion des vignobles etc.). Car il s’agit de séduire les opérateurs via une offre d’ensemble.

80 000 voyageurs à capter

Jusque-là, le pari est apparemment réussi. Aujourd’hui, sans parler de saturation, la fréquentation de la halte est qualifiée de « forte » par ViennAgglo, c’est-à-dire environ 66 % de remplissage sur Vienne. Mais, en revanche, seulement 32 % sur Sainte-Colombe. Reste que le secteur du tourisme fluvial poursuit son développement sur le Rhône : on parle de 200 000 voyageurs en 2020, Lyon s’étant équipée pour. Il s’agit donc, aux yeux de ViennAgglo de suivre le rythme en conservant 40 % du flux total capté, soit 80 000 voyageurs.

Pour cela, l’intercommunalité estime qu’il lui faut étendre ses capacités de « stationnement ». Une étude d’opportunité et de faisabilité menée en 2016 par le cabinet Egis propose plusieurs scenarios non exclusifs, notamment la réorganisation des appontements actuels de Vienne pour proposer une capacité de trois bateaux de 135 m. Il a été décidé d’allonger le poste à l’amont pour remplacer le bateau de 50 m par un troisième paquebot de 135 m. Un nouvel équipement, toujours en face du Pavillon du tourisme accessible depuis la voie verte qui sera parallèlement aménagé sur les quais du Rhône d’ici la fin de l’année. Il s’agit maintenant de valider la faisabilité et la programmation de cette extension. Une demande de subvention auprès de la Région, de la CNR afin de faire appel à une assistance à maîtrise d’ouvrage a donc été votée. Un dossier qui n’en est qu’à ses débuts mais que ViennAgglo espère concrétiser d’ici la fin du mandat.

Au noter, au rayon tourisme encore que l’office intercommunal qui a vu passer son budget de fonctionnement d’1,718 M€ en 2016 à 1,915 M€ en 2017 - grâce à une augmentation des recettes de plus de 150 000 € et une subvention de ViennAgglo de 66 500 € - a sollicité son classement en catégorie une (il y en a trois) suite à la réalisation du Pavillon.

Xavier Alix

Jazz à Vienne peut rembourser

A quelques semaines de la prochaine édition du festival, le conseil communautaire a pris acte jeudi de son bilan financier 2016 et du budget primitif 2017 approuvés lors du conseil d’administration de Jazz à Vienne. Rappelons que les budgets 2016, 2017 et 2018 tiennent compte de la résorption d’un déficit cumulé et d’une avance remboursable de 300 000 € consentie par ViennAgglo à cette fin. Conformément aux objectifs, le résultat financier 2016 a permis le remboursement de 100 000 €, un tiers donc de la subvention exceptionnelle. En fonctionnement, le budget s’est élevé à 4,567 M€ sur les dépenses pour 4,665 M€ de recettes. En investissement, 38 826 € de recettes pour 133 431 € dépensés. En 2017, le budget primitif prévoit 4,827 M€ de recettes de fonctionnement pour 4,727 M€ de dépenses et en investissement, 165 000 € de dépenses pour 63 415 € de recettes. Sachant que les lignes d’investissement bénéficient de la reprise d’excédent de 2015.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide