Fermer la publicité

Créquy : 10 ans de rénovation au Crêt de Roc

Loire le 10 juillet 2015 - Emilie Massard - Agglomération stéphanoise - article lu 459 fois

Créquy : 10 ans de rénovation au Crêt de Roc
Emilie Massard - Le dernier immeuble rénové par le groupe Créquy dans le quartier

Le groupe Créquy inaugurait récemment la réhabilitation d'un nouvel immeuble au Crêt de Roc. L'occasion pour le groupe de faire le bilan de 10 ans de réalisations sur ce quartier qui a changé de visage.

Au 79/81 rue de l’Eternité, sur les hauteurs du quartier du Crêt de Roc, l’immeuble a désormais fière allure, et propose 9 logements rénovés, avec des extérieurs et une vue imprenable sur la ville pour certains d’entre eux. Sur la colline, cet immeuble a imposé des contraintes techniques particulièrement importantes pour les équipes de Créquy. Ils ont en effet dû se creuser les méninges pour trouver une idée pour redresser l’immeuble : ce dernier présentait en effet un angle de 4°, plus important que la tour de Pise ! Grâce à 11 micro-pieux plantés à 10 m de profondeur, la reprise des planchers et de la cage d’escalier, l’immeuble a pu retrouver sa stabilité.

100 logements réhabilités par Créquy

Après 2 ans et demi de travaux et 1,3 M€ investis, Créquy démontre une nouvelle fois son savoir-faire en réhabilitation de bâtiments anciens, savoir-faire que le groupe a mis en œuvre à de nombreuses reprises dans le quartier. « Le travail réalisé au Crêt de Roc depuis 15 ans illustre nos valeurs et notre volonté de changer la ville, précise Hervé Tillier, président de Créquy. Il faut réfléchir à une échelle plus grande que celle d’un immeuble, c’est un vrai projet de quartier auquel nous avons voulu participer. En rénovant les immeubles, les uns après les autres, c’est tout le quartier qui reprend vie. »

Depuis 10 ans, Créquy a en effet participé à la transformation du quartier, en partenariat notamment avec la Ville de Saint-Etienne et la SEDL. L’immeuble de la rue de l’Eternité est le 30e rénové par le groupe au Crêt de Roc depuis 2005, ce qui porte à plus de 100 le nombre de logements réhabilités par Créquy dans le quartier. Dans le même temps, les pouvoirs publics ont réalisés des aménagements sur l’espace public ou sur du logement, soutenus par l’Epase et l’Anru, tandis que d’autres projets, portés par des bailleurs sociaux, des promoteurs privés ou encore des associations ont vu le jour ou sont en cours. « Le quartier est aujourd’hui sur une trajectoire ascendante, estime Hervé Tillier. Ça fonctionne parce que l’on a réhabilité massivement en concentrant nos forces sur un secteur. Cela crée une vraie dynamique. Notre positionnement a également été, comme sur tous nos projets, de faire de la qualité. Ça coûte plus cher, mais au final tout le monde s’y retrouve. » Créquy poursuit son travail de rénovation dans le quartier avec la livraison prochaine de logements rue Neyron.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide