Fermer la publicité

Coveris investit 10 M€ en Loire et Haute-Loire

Loire le 28 octobre 2015 - Florence Barnola - Industrie - article lu 783 fois

Coveris investit 10 M€ en Loire et Haute-Loire
DR - Coveris Flexibles France développe son activité Pet Food

L'américain Coveris investit 10 M€ dans sa filiale française Coveris Flexibles répartis sur les trois sites de productions ligérien et alti-ligériens. L'opération va permettre d'accroître et de moderniser le parc machines de l'entreprise afin d'affirmer sa présence sur le marché du Pet Food.

« Ce soutien donné par notre groupe va ancrer un petit peu plus notre entreprise dans le tissu local apportant des opportunités de croissance et de développement produits dans le domaine du Pet Food », explique le directeur général de Coveris Flexibles France, Philipe Langelier.

La filiale française du numéro 4 mondial des emballages rigides et souples se voit attribuer 10 M€ par son groupe. La société dispose d’une usine dans la Loire, à Firminy, et de deux en Haute-Loire, à Montfaucon (siège historique) et à Saint-Pal-de-Mons. Les trois sites fabriquent des emballages souples à destination de l’industrie alimentaire pour animaux domestiques, du BTP et de l’industrie agroalimentaire. Chacune des activités contribue à un tiers du chiffre d’affaires qui s’élève à 90 M€ et se réalise à 45 % en Europe et 55 % en France.

« Ces 10 M€ sont investis sur toute la chaîne technologique, pour moderniser notre outil, augmenter notre capacité de production et permettre de réaliser des produits plus novateurs. » Le groupe Coveris veut renforcer le positionnement de sa filiale française sur le Pet Food « Coveris Flexibles France a été clairement identifiée et positionner dans notre organisation pour être le centre d’excellence en Europe pour la fabrication d’emballages pour la nourriture sèche des animaux domestiques. Ce secteur, porteur, est encore en croissance en Europe. »

A chaque site sa spécialisation

Cinq machines-outils ont été acquises et seront attribués aux sites rhônalpins selon leur spécialisation. « Nous avons une organisation industrielle qui s’appuie sur les techniques et les savoir-faire locaux. » Chaque site est spécialisé par technologie. La spécialité de Saint-Pal-de-Mons est l’impression flexographique (en relief), celle de Montfaucon est l’extrusion du film polyéthylène, et celle de l’usine appelouse est plutôt la transformation. Par ailleurs, l’usine de Firminy, la plus développée des trois qui emploie 220 salariés sur les 320 travaillant pour Coveris Flexibles, recevra 55 % de l’investissement dédié aux machines neuves. La somme dédiée  pour la rénovation des outils privilégiera le site de Montfaucon. L’entreprise prévoit de recruter plus d’une trentaine de personnes dans les 3 prochaines années, dont une vingtaine à Firminy. « Ce recrutement se fera au fur et à mesure que s'accroîtra notre chiffre d’affaires. Nous avons prévu un plan de développement des ventes allant de 2016 à 2018 ». L’augmentation du chiffre d’affaire est escomptée entre 20 et 25 %.

Florence Barnola

Coveris, géant américain des emballages

Le groupe est le numéro 4 mondial des emballages rigides et souples. « Coveris est la consolidation de plusieurs groupes européens et d’Amérique du Nord (Exopack, Britton Group, Kobusch, PACCOR, Paragon Print & Packaging, Ndlr) rachetés par nos actionnaires et rassemblés progressivement sur les 4 ou 5 dernières années », précise Philipe Langelier, le directeur général de Coveris Flexibles France.

Le groupe qui pèse 2, 8 Md$ en chiffre d’affaires, est présent dans une vingtaine de pays à travers 70 sites de production dans le monde, et compte 9 000 salariés. Coveris fait partie du portefeuille de Sun Capital Partners, Inc, un fond d’investissement américain. En France l’entreprise se concentre sur l’activité d’emballages flexibles à travers deux sociétés: l’une située à Angoulême, Coveris Décorative ( décors de bouteilles, de barquettes de margarine, de fromages etc.), et l’autre, Coveris Flexibles située en Loire et Haute Loire. Les deux entités réalisent un chiffre d’affaires de 110 M€.

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide