Fermer la publicité

CoPler : une valeur touristique en puissance

Loire le 05 avril 2015 - Louis Pralus - Roannais - article lu 214 fois

CoPler : une valeur touristique en puissance

Le territoire de la communauté de communes du Pays entre Loire et Rhône (CoPler) s'affirme de plus en plus comme touristique. Des projets y naissent sans cesse.

Lors d'une réunion d'échanges à la CoPler  avec les responsables tourisme du territoire et les acteurs locaux du tourisme des perspectives nouvelles ont été évoquées. Le château de la Roche à Saint-Priest-la-Roche et la base d'aviron à Cordelle sont les pôles touristiques principaux du territoire. Ils font naître des idées dans les villages voisins. Mme Bourgier à Vendranges, qui fabrique des fromages de chèvre, va ajouter à son exploitation, gîte, chambres d'hôtes et accueil pour cavaliers ; M. Charlier à Cordelle ouvre un accueil avec soirées à thème, randonnées guidées et envisage une formule week-end incluant randonnée, canoë et aviron ; à Saint-Symphorien-de-Lay un gîte social avec accueil de handicapés s'est ouvert ; une ferme-auberge à Lay est sur le point d'ouvrir.

A Saint-Priest-la-Roche M. Boichon est à l'origine d'un club d'amateurs d'aviron « Les rameurs des gorges de la Loire ». Le club loue des bateaux à la base d'aviron de Cordelle, les adhérents y sont formés et ensuite participent à des sorties. Le siège se trouve au café-épicerie Le Bienvenu de Saint-Priest-la-Roche.
Le jeu de « matheron », lancé  en 2013 sur les villages de Lay, Saint-Haon-le-Châtel, Ambierle, Belleroche, connaît une grosse fréquentation à Lay avec 261 jeux effectués en 2014, soit 23 % des jeux des 4 villages. Le château de la Roche, produit phare de la CoPler, ajoute des animations pour  les plus petits. Pour  les scolaires, visite découverte sur le Moyen-Age ; pour les 0 à 6 ans visite-conte « le lapin du château » en coordination avec le pôle assistantes maternelles. Pour les enfants de tout âge, fêter son anniversaire au château avec visite guidée, gâteau anniversaire, jeu de l'oie géant pédagogique avec questions sur le château.

La RN 7 et la voie royale vont être entretenus et signalées pour le seul usage des VTT. Des suggestions de M. Boichon : sur le panneau des villages un peu plus d'indications historiques ; ouvrir la Tête noire de Saint-Symphorien à la visite (mais c'est en projet) ; mieux signaler la voie romaine et son patrimoine.

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide