Fermer la publicité

CoPler : fibre optique pour tous d'ici 3 ans

Loire le 17 avril 2015 - Louis Pralus - Collectivités locales - article lu 277 fois

CoPler : fibre optique pour tous d'ici 3 ans

Le conseil communautaire du Pays entre Loire et Rhône (CoPler) a voté l'arrivée de la fibre optique sur le territoire. Une augmentation d'impôts s'ensuit.

A l'unanimité les conseillers de la CoPler ont adopté le lancement de la  fibre optique dans le territoire, l'emprunt de 3,8 M€ et la convention à passer avec le Siel. D'ici trois ans tous les habitants des communes de la CoPler auront accès à la fibre optique très haut débit. Pour cela la communauté de communes doit dégager 3,86 M€, soit 49 % de son budget principal. Cela se fera par un emprunt de 3,83 M€ sur 20 ans. Le président de la CoPler, Hubert Roffat, indique que les besoins des villes double tous les ans, qu'il y a trois appareils connectés par ménage et bientôt 18 ;  M. Jusselme, maire de Chirassimont, ajoute que c'est une nécessité pour les entreprises, les artisans, les agriculteurs et  tous ceux qui viendront habiter le territoire. Cela a une répercussion sur la fiscalité. M. Roffat est clair : « On ne peut pas trouver 3,83 M€, il faut augmenter la part de fiscalité de la CoPler. » Cela représentera 39 € de plus pour un ménage ayant une maison de 100 m2 ou à titre d'exemple l'équivalent d'un litre d'essence par semaine. La taxe d'habitation passera de 3,37 % à 4,35 %, le foncier bâti de 2,84 % à 3,66 %, la cotisation foncière d'entreprise de 24,20 % à 25,53 % soit au total 290 000 € de recettes supplémentaires. La taxe d'habitation représentera 48 % des recettes nouvelles, le foncier bâti 32%, le foncier non bâti 6%, la cotisation des entreprises 14 %. Les élus de Saint-Just-la-Pendue, Régny, Lay, Pradines, critiques à l'égard de cette hausse, se sont abstenu pour le vote.
Il a été également budgétisé une nouvelle zone d'activités économiques : la zone Jacquins Ouest de 11 ha. Budget de 504 450 € dont 300 000 € déjà réalisés dans le budget immobilier d'entreprises. Le financement de ces dépenses sera assuré par un emprunt dont 250 000 € d'un emprunt affecté à la zone Jacquins Est. Les terrains de Jacquins Est étant tous vendus il faut étendre la zone d'activités de l'autre côté de la 2 x 2 voies.

Louis Pralus



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide