Fermer la publicité

COP21 : Les territoires, engagés aussi dans la lutte climatique

le 25 août 2015 - Eric Séveyrat - Sciences, Santé, Environnement - article lu 240 fois

COP21 : Les territoires, engagés aussi dans la lutte climatique
Franck Trabouillet, Région Rhône-Alpes - Des représentants territoriaux du monde entier réunis à Lyon pour sauver le climat

La région Rhône-Alpes a accueilli à Lyon les 1er et 2 juillet derniers la conférence des territoires et acteurs non-étatiques engagés dans la Cop21, sous l'égide de l'ONU, qui aura lieu à Paris du 30 novembre au 11 décembre prochains.

L’objectif ambitieux de la Cop21 est de parvenir à un accord international de tous les pays de maintenir le réchauffement climatique mondial en deçà de 2 degrés.
Les divisions territoriales différentes des états, que sont les régions, les villes, etc., ont une part importante à prendre dans la lutte contre le réchauffement climatique, équivalente à une réduction de 1,5 milliards de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2020, sur la base des décisions prises formellement par des municipalités et régions des cinq continents, avec leur engagement de soumettre leurs émissions à un rapport et une vérification réguliers. « Il ne sera pas possible de lutter efficacement contre le dérèglement climatique sans une approche territoriale », ont souligné les participants.

Cinquante organisations, représentant les deux tiers de la population mondiale, ont signé une déclaration qui sera versée aux débats menés par les états lors de la COP21 à Paris en fin d’année. L’action concrète sera possible : « À condition que les collectivités territoriales aient un accès directs aux financements internationaux, a insisté le président de la région Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne, devant un parterre de maires, de présidents de régions et d’élus territoriaux de toute la planète.

Le président de la République François Hollande, a promis qu’une journée spéciale, consacrée aux collectivités, serait organisée pendant la COP21. Nicolas Hulot, « envoyé spécial de l’Élysée pour la protection de la planète » auprès de la COP21 et de l’ONU, a affirmé qu’on est à « un tournant historique, car la Chine a confirmé son engagement et sa contribution dans la conférence mondiale qui aura lieu à Paris ». Le vice-gouverneur de la province chinoise du Hubei (57 millions d’habitants), Cao Guangjing, était présent à Lyon. Pendant deux jours les participants réunis dans l’Hôtel de Région, ont participé à des ateliers thématiques sur les transports, l’économie bas-carbone ou les partenariats entre territoires. Autant de secteurs qui font déjà l’objet de mesures concrètes dans les villes et territoires, mais de façon encore très insuffisante.

Eric Séveyrat



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide