Fermer la publicité

Construction - Le repli se confirme en 2013

Loire le 04 décembre 2014 - Daniel Brignon - Actualités - article lu 400 fois

L’observatoire de l’habitat de l’agence d’urbanisme Epures portant sur l’évolution de la construction dans le périmètre du Scot Sud Loire a livré les tendances 2013-2014.

Sur l’activité de construction de logements neufs il est observé en 2013 pour la deuxième année consécutive un repli général. On dénombrait en sud Loire 2 122 logements commencés en 2012, ils sont 1 630 recensés en 2013, le volume de constructions le plus bas jamais observé depuis 2000. La chute des mises en chantier entre 2013 et 2012 est donc de 23 %, faisant suite à une baisse de 25 % entre 2011 et 2012. Cette baisse s’inscrit dans la tendance nationale mais de manière beaucoup plus marquée. Au national le repli est de 5 % à l’échelle régionale de 4 % et au niveau départemental de 18 %.
Les constructions individuelles résistent davantage (– 19 % au lieu de – 27 % pour le collectif) et continuent d’accroître leur part, prépondérante depuis 2012.
L’individuel devrait à moyen terme se voir dynamiser par le nombre des cessions de terrain à bâtir en rebond, de 14 % entre 2012 et 2013, à la faveur d’une baisse des prix, de 20 %.
Dans ce marché de la construction, l’activité de promotion marque une pause sous l’effet d’une baisse du volume des ventes de 25,7 % entre le 1er semestre 2013 et le premier semestre 2014. En revanche la production de logements sociaux reste soutenue même si les volumes, en croissance constante depuis 2006, sont ramenés en 2014 à leur niveau de 2012 (751 logements produits) après le pic de 2013 à 1 131 logements produits. 5 960 logements sociaux ont été livrés entre 2006 et 2014 en Sud Loire, auxquels s’ajoute un apport significatif de 2 277 logement privés conventionnés sur le même période.
Sur le marché de seconde main, le volume des transactions dans l’ancien poursuit sa rechute, amorcée en 2012, avec une activité qui baisse de 8 % entre 2012 et 2013 et des prix en baisse de 6 %.

Daniel Brignon



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide