Fermer la publicité

Construction - GFC Construction se développe à Saint-Etienne

Loire le 18 septembre 2014 - Emilie Massard - Agglomération stéphanoise - article lu 1140 fois

Construction - GFC Construction se développe à Saint-Etienne
La résidence Marie Romier à la Talaudière, réalisée par GFC Construction (© Christine Chaudagne)

GFC Construction est la filiale de Bouygues Construction dans le quart sud-est de la France.

Tout autour de la Méditerranée, à Monaco, en Rhône-Alpes et en Auvergne, la société entreprend de nombreux projets de construction ou de réhabilitation sur toutes sortes de bâtiments.
La société qui emploie un millier de personnes réalise un chiffre d’affaires de 400 M€ grâce notamment à des opérations complexes qu’elle sélectionne pour mettre en valeur son savoir-faire. Elle répond à de nombreux marchés publics, notamment des milieux hospitaliers et scolaires, et réalise également beaucoup de réhabilitations de logements en sites occupés. L’entreprise sait également s’engager sur les performances énergétiques de ses réalisations, comme elle l’a fait dernièrement avec l’Hôtel de région Auvergne.
Dans la Loire, GFC Construction a réalisé quelques bâtiments notables, comme les locaux du CESU dans le quartier de Châteaucreux. Mais jusqu’à présent, son organisation faisait que, coincées entre l’Auvergne et la région lyonnaise, la Loire n’avaient jamais bénéficié d’une vraie stratégie de développement. Manque à présent comblé, puisqu’une antenne de GFC Construction a désormais ouvert ses portes à Métrotech à Saint-Jean-Bonnefonds, avec l’objectif de développer les activités.  « Nous savons qu’à Saint-Etienne il y a un marché potentiel important, notamment par la présence de nombreux bailleurs sociaux, estime Louis-Michel Albaladejo, directeur Auvergne-Loire-Ardèche de GFC Construction. Nous avons avons été très bien accueillis. Aujourd’hui notre objectif est de nouer des partenariats durables et d’être proches des acteurs locaux de la construction ».
Des partenariats d’autant plus importants que le directeur insiste sur la volonté de GFC d’associer les PME aux projets que la société réalise. Ainsi, près de 75 % des sous-traitants avec qui la société travaille sont des entreprises locales. « Nous souhaitons apporter notre savoir-faire en réhabilitation en site occupé, en bâtiments hospitaliers, bureaux, etc., notamment par le biais de CIRMAD, notre filiale spécialisée en développement immobilier. Je pense qu’il y a un gros potentiel dans l’agglomération », ajoute Louis-Michel Albaladejo, qui dirigera une dizaine de personnes dans la nouvelle agence.

Emilie Massard



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide