Fermer la publicité

Consommation : Le gaz moins cher avec UFC Que choisir ?

Loire le 06 décembre 2014 - Florence Barnola - Actualités - article lu 442 fois

Consommation : Le gaz moins cher avec UFC Que choisir ?
UFC que choisir Loire lance la campagne nationale gaz moins cher auprès des particuliers pour participer au dispositif (© FB)

« C’est le même genre de campagne nationale que l’année dernière, introduit  Mary-Violette Goffinet la présidente d’UFC Que Choisir Loire.

Cette année le gaz a augmenté de 8 % en deux fois. L’électricité en France n’est pas particulièrement cher en revanche le gaz l’est. Nous voulons amener les gens à comparer les prix, à choisir leur fournisseur. On s’est aperçu qu’il y avait des tarifs moins chers que les réglementés donc il fallait ouvrir la concurrence. »
Ce dispositif s’adresse plutôt aux foyers qui consomment au maximum 30 000 kWh par an (la consommation moyenne d’une maison de 90 m2 représente à l’année 16 700 kWh) au-delà, les personnes ne peuvent pas changer de fournisseur. Le système proposé par l’association de consommateurs consiste à demander à tous les fournisseurs de gaz (six alternatifs et Gaz de France) d’accepter un contrat rédigé par l’association dont toutes les clauses abusives ont été enlevées. « Nous avons ajouté une close, le fournisseur est l’interlocuteur unique du client. »
Pour bénéficier de ce contrat, en premier lieu le particulier doit s’inscrire jusqu’au 19 janvier 2015 auprès du site gazmoinscher.fr, sans aucun engagement de sa part. Le fournisseur le moins cher sera choisi fin décembre. Si les fournisseurs doivent être départagés, ce sera par des enchères inversées.
En 2013, 140 000 personnes se sont inscrites sur tout le territoire national et plus de 1 000 dans la Loire. 71 000 foyers français, 980 Ligériens, ont souscrit un contrat d’un an avec le seul fournisseur « qui a accepté de jouer le jeu », Lampiris. L’entreprise belge s’était engagée à baisser de 13 % le prix du gaz par rapport au tarif réglementé. « Tous les autres opérateurs étaient prêts à vendre moins cher, mais ils ont refusé le contrat.» Dans la Loire, l’économie moyenne a été de 185 € pour l’année, par foyer.

Florence Barnola



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide