Fermer la publicité

Complexe sportif : « On renonce compte tenu de nos finances ! »

Isère le 07 janvier 2017 - Gabrielle CORSAT - Isère rhodanienne - article lu 240 fois

Complexe sportif : « On renonce compte tenu de nos finances ! »
Gabrielle Corsat - La commune de Salaise fait face à des problèmes de trésorerie et renonce à certains de ces projets

Compte tenu des difficultés financières de la commune, le conseil municipal a voté à l'unanimité la restitution des parcelles acquises au titre de la déclaration d'utilité publique (DUP), pour l'extension du complexe sportif Joseph-Plat.

« Le budget de notre commune réagit aux politiques agressives de baisse de dotation, remettant en cause le fonctionnement de notre collectivité. L’avenir de notre commune devient incertain à cause des baisses imposées unilatéralement par l’Etat et de nouvelles dépenses qu’il nous crée. Autant le dire très clairement, on renonce à la DUP compte tenu de nos finances », regrette le maire, Gilles Vial. En effet, la réalisation du stade Robert-Mazaud du complexe sportif Joseph-Plat, prévoyait la création d’un accès bus rue de la Bruyère, destiné à faciliter l’accès des vestiaires aux joueurs, aux arbitres et aux officiels.

En août 2015, une DUP avait été obtenue pour l’acquisition de parcelles représentant près de 800 m2, l’acquisition d'une bâtisse (pour démolition) était également prévue. « Nous nous sommes rendus compte que nos finances nous demandaient de nous réinterroger. Nous avons donc sagement décidé de renoncer à ces projets et d’annuler la DUP, ce qui ne remet pas en cause les investissements du stade bien sûr. Si on renonce, il demeure tout de même des interrogations quant à la sûreté du carrefour rue Edouard-Aubert et Auguste-Delaune. La résolution de ce problème sécuritaire sera donc confiée à la communauté de communes (CCPR) en charge de la voirie », conclut l’édile.

Autre point à l’ordre du jour, l’attribution de subventions exceptionnelles pour deux associations sportives. « Depuis de nombreuses années, nous avons l’habitude d’accorder une avance sur subvention pour le Rhodia Club et le Football Club Salaise. Deux associations qui, comme nous, font face à des problèmes de trésorerie, deux associations qui ont des salariés. Ces avances sur subventions sont donc débloquées pour faire face aux salaires », assure Gilles Vial. Le Football Club Salaise a obtenu une avance sur la subvention 2017 d’un montant de 15 000 €, le Rhodia Club, 23 500 € en attendant le vote du budget primitif.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide