Fermer la publicité

Commerce - Le multiservices, « un aspect déterminant »

Loire le 12 juin 2014 - Louis Thubert - Actualités - article lu 337 fois

Commerce - Le multiservices, « un aspect déterminant »
Des représentants du conseil général de la Loire, lors de la journée du 19 mai (© Vincent Poillet)

Comment renforcer l'attractivité d'un commerce multiservices ? Il faut s'axer sur deux points.

Comment renforcer l'attractivité d'un commerce multiservices ?

Il faut s'axer sur deux points. Tout d'abord, raisonner autour de l'évolution des comportements d'achat. Le commerçant doit mettre en place des repères forts, et jouer sur la polysensorialité, sur les cinq sens. Il pourra se différencier par ce biais-là. Le support numérique aussi ne doit pas être négligé, penser aux tablettes, aux smartphones. C'est ce que l'on appelle de la communication omni-canal : activer les différents canaux de communication, en jouant sur le dynamisme d'un site web ou d'une page facebook par exemple. Sans oublier les supports papiers, notamment la presse, ou les prospectus du magasin qui peuvent se trouver à l'intérieur de celui-ci. Ensuite, il est important de séduire le client au sein même du lieu de vente. L'éclairage, le mobilier, l'ambiance sont des outils qui peuvent servir ce but-là. Avec un commerce multiservices, on touche de très près au dernier commerce d'une commune de moins de 2 000 habitants.

Mais quels sont les enjeux derrière la présence de ces commerces ?

Ils sont multiples. Il y a le commerçant, mais aussi le maintien d'une vie économique, car il faut modifier les manières d'acheter des habitants, leur proposer une alternative au supermarché. La vie sociale, car c'est l'un des rares lieux d'échanges pour un village qui ne compte que un ou deux commerces ouverts. Culturelle aussi : un commerce peut aider à la survie de la vie associative. Un commerce multiservices, c'est par exemple un restaurant, qui compte aussi un coin épicerie, et peut également vendre la presse. Et pour les maires, cela fait aussi partie du projet global pour la commune.

Pourquoi cela ?

Un commerce dans une petite commune peut être un élément essentiel pour attirer de jeunes foyer. Ces derniers vont bien sûr compter pour la population à long terme, mais leur présence signifie aussi celle d'enfants, qui vont permettre le maintien d'une classe ou d'une école. Un autre aspect déterminant dans la vie d'une petite commune...

Louis Thubert


(1)
Le conseil général a mis en place un label, Loire Multiservices, que 30 commerces ont déjà obtenu. Le budget du conseil général consacré à la démarche Loires Multiservices est de 240 000€ en 2014.



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide