Fermer la publicité

Collèges : une rentrée sur le thème de la sécurité

Loire le 02 septembre 2015 - Mathieu Ozanam - Collectivités locales - article lu 92 fois

Collèges : une rentrée sur le thème de la sécurité
Mathieu Ozanam - Bernard Bonne : « Nous voulons faire venir les entreprises dans les collèges »

Plus de 36 000 collégiens ont fait leur rentrée cette semaine. L'été a été mis à profit par le Département pour réaliser des travaux de réhabilitation et d'entretien. Un programme d'installation de caméras de vidéosurveillance doit être déployé au cours des prochaines années.

Les petits sixièmes n’étaient pas les seuls à faire leur entrée au collège cette année. C’était également le cas de Michèle Maras, élue en mars dernier, et vice-présidente en charge de la jeunesse. « J’ai eu le temps d’aller visiter quelques chantiers, la qualité des réalisations est impressionnante », a-t-elle commenté. Il entre en effet dans les compétences des Départements d’assurer l’entretien des collèges.

Parmi les chantiers importants figurent ceux de Jules-Ferry à Roanne avec 16 M€ investis. Débutés à Pâques 2013 avec le bâtiment principal, le collège fonctionne avec des locaux provisoires. L’opération de restructuration devrait prendre fin à la Toussaint. Le collège Honoré d’Urfé à Saint-Etienne et ses 16,3 M€ de travaux (auxquels s’ajoute le chantier du lycée, lire ci-dessus) est une vaste opération de rénovation globale qui a également débuté en 2013. Sauf retard, ils devraient encore durer 2 ans, avec une livraison du gymnase à l’été 2016. D’autres collèges bénéficient de travaux de moindre ampleur. Le Département indique que 12 M€ sont consacrés à ces opérations.

La sécurité mise en avant

Le président du conseil départemental Bernard Bonne a par ailleurs fait part de son souhait de proposer aux communes volontaires d’implanter des caméras de vidéosurveillance aux abords des établissements. « Non pour surveiller, mais pour sécuriser. Plusieurs villes importantes ont déjà donné leur accord. » Le programme d’installation pourrait s’échelonner sur les 5 prochaines années. L’insécurité aurait-elle progressé ? « Non, nous n’avons pas constaté d’augmentation de la violence, mais comme disent les médecins : “il faut prévenir plutôt que guérir“. »

Le Département fait aussi appel à 147 agents de médiation, embauché sous la forme de contrats aidés dans le cadre d’un dispositif de retour à l’emploi. Leur rôle est d’assurer une présence adulte aux abords des collèges à l’heure des entrées et des sorties de classes. Ils peuvent intervenir au sein de l’établissement pour exercer une surveillance.

Mathieu Ozanam

La rentrée en chiffres

  • Sur les 36 000 collégiens, 26 000 sont inscrits dans le secteur public et 10 000 dans le privé
  • En 2015, le conseil départemental a consacré un budget de 27,5 M€ aux collégiens, dont 12,1 M€ pour les travaux au sein des établissements

 



À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide